La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 687,14
    +338,34 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Retrait des troupes d'Afghanistan : "les choses n'ont pas beaucoup changé sur place, stratégiquement et militairement", affirme un historien

franceinfo
·1 min de lecture

Joe Biden a confirmé ce mercredi le retrait de toutes les troupes étrangères d'Afghanistan d'ici le vingtième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, qui avaient provoqué l'intervention des États-Unis. Les alliés de l'Otan commenceront le retrait de leurs forces engagées dans la mission en Afghanistan d'ici le 1er mai pour le terminer dans quelques mois. "Sur place, stratégiquement, militairement, les choses n'ont pas beaucoup changé", a expliqué ce jeudi sur franceinfo Michel Goya, ancien colonel des troupes de marine, historien et spécialiste des conflits.

franceinfo : Les États-Unis ont-ils perdu la guerre en Afghanistan ?

Michel Goya : Dans les faits oui, dans la mesure où ils n'ont pas atteint leur objectif, contrairement à ce que dit Joe Biden, qui était de détruire l'État taliban qui accordait l'hospitalité à Al Qaïda. Les talibans sont toujours là et presque aussi puissants qu'au moment de l'intervention, même s'ils n'ont pas Kaboul, Al Qaida est toujours-là même si Ben Laden a été tué en 2011.

Donc rien n'a changé ?

Sur place, stratégiquement, militairement, les choses n'ont pas beaucoup changé. La société afghane a changé mais on est toujours sur une situation de guerre un peu bloquée telle que l'Afghanistan la connaît depuis 1979.

Ce retrait des troupes est-il une surprise ?

Joe Biden ne fait qu'appliquer les termes de l'accord qui a été signé par son prédécesseur à Doha en février 2020 avec les talibans. Cela prévoyait la fin de toutes les troupes au 1er (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi