Marchés français ouverture 5 h 9 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 643,35
    +632,42 (+2,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,1909
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 469,95
    -19,05 (-0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    27 459,46
    -2 402,85 (-8,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,84
    -63,50 (-7,47 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Qui sont les retraités français et comment vivent-ils?

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - La Drees vient de publier son rapport annuel sur les retraités français. Ciblant l'année 2019, il constate une augmentation du nombre de retraités, une diminution du montant moyen des pensions et de fortes disparités.

Drôle de timing. Alors que la Drees (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) vient de publier rance, la Cour des comptes épingle de son côté la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (CNAV) pour ses Elle pointe ainsi qu’un dossier sur six en 2020 contenait une erreur (16,4%), contre un sur neuf en 2016. Les conséquences ne sont pas anodines pour les retraités lésés : en 2019, le manque à gagner médian était de 139 euros par an !

Plus généralement, qui sont les retraités en France ? Selon la Drees, il y avait 16,7 millions de retraités (+301.000) de droit direct dans l'Hexagone fin 2019, c’est-à-dire hors pensions de réversion. Au niveau départemental, des divergences existent : la part de retraités dans la proportion globale est faible dans le Nord (18,2% dans le Nord ou encore 19,2% dans le Pas-de-Calais) et dans l'Île-de-France (15,1% dans le Val-de-Marne) alors qu’elle est particulièrement haute dans le Sud (24,1% dans le Var, 25,3% dans les Hautes-Pyrénées).

Une pension moyenne de 1.393 euros net

Ces retraités percevaient en 2019 une pension moyenne de 1.503 euros brut par mois, soit 1.393 euros net. Cette somme a diminué de 1,1% entre fin 2018 et fin 2019. Les : le gouvernement avait décidé de limiter à 0,3% l’augmentation des pensions en 2019, alors que l’inflation s’était établie à 1,1%, la même année. Après prélèvements sociaux, la diminution est atténuée (-0,4 %), en raison de l'aménagement de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). La Drees souligne tout de même que le niveau de vie médian des retraités demeure légèrement supérieur à l’ensemble de la population. Des écarts persistent entre le niveau de pensions des hommes et des femmes : les femmes touchent en moyenne 1.145 euros brut, alors que les hommes ont une pension moyenne de 1.924 euros. Le versement des pensions reste le premier poste de dépenses sociales, avec 327,9 milliards d’euros en 2019, soit 13,5 % du PIB de la France.

Au niveau de l’âg[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles