La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 498,55
    -2 765,76 (-5,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Retour de Thomas Pesquet : à quoi a servi son voyage dans l'espace ?

·1 min de lecture

Après 200 jours à bord de la station spatiale internationale, l'astronaute Thomas Pesquet est finalement rentré sur Terre ce mardi matin. Son séjour dans la station spatiale internationale (ISS) avait des visées scientifiques destinées à mieux comprendre ce qu'il se passe dans l'espace. Dans le viseur des scientifiques : profiter de la station pour tester des dispositifs et mener des expériences en conditions d'apesanteur.

>> LIRE AUSSI - Retour de Thomas Pesquet : quels examens médicaux va devoir passer l'astronaute

Préparer les prochaines missions vers Mars

De nombreuses manipulations ont été effectuées à bord de l'ISS par Thomas Pesquet et ses coéquipiers de la mission Alpha. Il s'agit d'opérations complexes qui ne peuvent être réalisées qu'à bord de la station grâce à l'apesanteur. Ces expériences donnent des informations aux chimistes, aux biologistes ou encore aux physiciens. L'équipage ramène d'ailleurs sur Terre 250 kilos de matériel et de résultats, mais la majeure partie du travail réalisé par Thomas Pesquet et sa mission sert à imaginer l'exploration spatiale de demain.

>> LIRE AUSSI -Retour de Thomas Pesquet : "leur corps est affaibli après six mois en apesanteur", assure François Forget

Le Français a par exemple testé un dispositif contre les tempêtes solaires, un bandeau de sommeil ou encore un casque de réalité virtuelle pour simuler le contrôle d'un robot à distance, par exemple sur la planète Mars. On sait que la Nasa espère retourner sur la Lune...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles