Marchés français ouverture 1 h 56 min
  • Dow Jones

    30 775,43
    -253,88 (-0,82 %)
     
  • Nasdaq

    11 028,74
    -149,16 (-1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    25 932,96
    -460,08 (-1,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,0457
    -0,0026 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    18 610,12
    -696,03 (-3,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    417,18
    -14,29 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    3 785,38
    -33,45 (-0,88 %)
     

Le retour impossible de Bertrand Cantat

Rarement un retour sur scène aura été si difficile. Depuis le mois de mars, Bertrand Cantat se heurte à une retentissante opposition. L’ancien leader de Noir Désir, qui défend son album solo Amor Fati sorti en décembre, transporte avec lui deux fantômes du passé: l’actrice Marie Trintignant, son ancienne compagne morte sous ses coups en 2003, et Krisztina Rády, son ex-femme originaire de Budapest, mère de ses deux enfants, qui s’est suicidée en 2010.

Des manifestants se mobilisent devant les salles de concert, demandant l’annulation de ses spectacles. À chaque fois, sur les pancartes, apparaissent les visages des deux femmes qui ne sont plus:

"On n’oublie pas qu’il a tué une femme, qu’il l’a rouée de coups, cette femme en est morte", explique une manifestante à BFMTV. "Il a poussé au suicide une autre femme. Remettons en lumière les femmes qui sont mortes sous les coups, n’oublions pas leurs histoires."

Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de détention après la mort de Marie Trintignant à Vilnius en 2003. À sa sortie de prison en 2007, après avoir effectué la moitié de sa peine, il s’est installé dans le sud-ouest et a repris sa vie de famille avec Krisztina Rády. S’il a été mis hors de cause après la mort de cette dernière par une enquête de justice, le mystère plane toujours autour de cette femme et de son décès. A-t-elle menti pour protéger...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles