Marchés français ouverture 5 h 59 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    +132,77 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    30 150,91
    +479,21 (+1,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 988,88
    +270,64 (+0,91 %)
     
  • BTC-EUR

    41 568,57
    +1 559,39 (+3,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,89
    -4,03 (-0,40 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Restructurations, faillites: comment la com' de crise s'organise auprès des entreprises en difficulté

·2 min de lecture

La vague annoncée de faillites ouvre des perspectives aux cabinets spécialisés en communication auprès des entreprises en difficulté. Un métier de niche, où la maîtrise technique est essentielle et le silence est d’or.

Ils feront partie à coup sûr des gagnants de 2021. Les cabinets de communication spécialisés dans les restructurations sont certains de voir affluer les dossiers, eux qui accompagnent les entreprises en difficulté, depuis la négociation avec les créanciers jusqu’au tribunal de commerce, en passant souvent pas la case plan social. Dans son publié en début d’année, l’agence Leaders League distingue trois acteurs dans cette catégorie de conseil très particuliers. Corpcom, mené par l’ancien journaliste du Figaro Guillaume Foucault, apparaît comme un pure player, concentré sur la communication de crise, après avoir accompagné Hédiard et Vivarte, par exemple.

Vae Solis, fondé par Arnaud Dupui-Castérès, ex-conseiller de Jean-Pierre Raffarin, joue, lui, plus globalement sur le terrain du lobbying et de la communication d’influence. La société a pour président Philippe Manière, qui a dirigé l'et fut à Challenges. Pour les dossiers de crise, il s’appuie notamment sur Christophe Reille, qui s’était un moment illustré dans la défense du trader Jérôme Kerviel, puis en épaulant Patrice de Maistre, l'ex-gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt.

Quant à VP Strat, la société fonctionne sur un mode classique d’agence de communication, mais avec des clients en restructuration, comme . Elle compte aussi parmi ses clients le Conseil national des administrateurs et mandataires judiciaires. Véronique Pernin, fondatrice de l’agence, passée par BNP Paribas, est en outre membre de (ARE).

Marché de niche

Ces lauréats sont des poids plume et moyen, avec moins d’une demi-douzaine de consultants en place chez Corpcom et VP Strat, par exemple. "Leurs clients naturels ne sont pas dans le CAC 40, pointe un connaisseur du secteur. Ces sociétés tournent beaucoup autour de leurs fondateurs et ne font donc pas monter en puissance les talents de demain - ces communicants que l’on retrouvera ensuite à l’, par exemple." Les cabinets spécialisés n’en devancent pas moins dans leur domaine, selon[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi