La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 267,18
    -60,61 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    13 433,34
    +54,30 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    28 406,84
    +582,01 (+2,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,2225
    +0,0068 (+0,56 %)
     
  • HANG SENG

    28 593,81
    +399,72 (+1,42 %)
     
  • BTC-EUR

    35 619,91
    +190,13 (+0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 221,43
    -31,72 (-2,53 %)
     
  • S&P 500

    4 159,17
    -4,12 (-0,10 %)
     

Les restes enfouis d'une ancienne planète pourraient impacter le champ magnétique terrestre

·1 min de lecture

L'armure géomagnétique de la Terre a une faille, et elle s'agrandit. Un point faible du champ magnétique de notre planète, situé au-dessus du sud de l'océan Atlantique, s'est agrandi au cours des deux derniers siècles, et il commence à se diviser en deux. Pour ceux d'entre nous qui sont au sol, il n'y a pas lieu de s'inquiéter : le champ de protection continue de protéger la planète des radiations solaires mortelles.

Mais l'Anomalie de l'Atlantique Sud (AAS), qui porte bien son nom, affecte les satellites et autres engins spatiaux qui traversent une zone située entre l'Amérique du Sud et le sud de l'Afrique. En effet, de plus grandes quantités de particules solaires chargées s'infiltrent dans le champ à cet endroit, ce qui peut provoquer des dysfonctionnements dans les ordinateurs et les circuits.

À lire aussi — La NASA surveille une anomalie dans le champ magnétique terrestre qui menace les satellites et l'ISS

La source de cette "bosse" croissante, comme l'appelle la NASA, est un peu un mystère. Mais les scientifiques s'attendent à ce qu'elle continue de s'étendre. Julien Aubert, expert en géomagnétisme de l'Institut de physique du globe de Paris, a déclaré à Insider : "Cette chose est amenée à augmenter de taille à l'avenir". Le scientifique pense que la bosse pourrait avoir un lien avec deux gigantesques blobs de roche dense enterrés à 1 930 kilomètres à l'intérieur de la Terre. En raison de leur composition, les protubérances perturbent le métal liquide du noyau externe qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Google Earth permet de remonter le temps avec une nouvelle fonction Timelapse
Le bitcoin a atteint 1 000 Mds$ de capitalisation boursière beaucoup plus rapidement qu'Amazon et Apple
Les jeunes déjà contaminés par le Covid-19 ne sont pas toujours protégés contre une réinfection, selon une étude
Des défenseurs des droits des enfants alertent contre le projet d'Instagram pour les moins de 13 ans
Une troisième dose du vaccin Pfizer pourrait être nécessaire selon le PDG du groupe pharmaceutique