La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    -1,10 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 939,67
    +235,67 (+0,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    -0,03 (-0,04 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,25 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,84 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3655
    -0,0066 (-0,48 %)
     

Une restauratrice victime de “l’arnaque à la pizza”

·1 min de lecture

Le contrat tombé du ciel n’était en fait qu’un leurre et cette arnaque lui a coûté cher. Magali Mertz, gérante du restaurant “La Coupole” à Rambervillers dans les Vosges, a été victime de “l’arnaque à la pizza”, relate Vosges-Matin. “Je m’en veux, je me sens naïve. J’ai été sept mois sans travailler, lorsqu’on m’a proposé une telle commande je n’ai pas hésité longtemps. Mais étant assez méfiante, j’avais fait des vérifications sur Infogreffe”, regrette-t-elle auprès du journal régional.

Fin juillet, Magali Mertz a été contactée par une prétendue centrale d’achats. En jeu : une commande de 60 pizzas, deux fois par semaine, pour une colonie de vacances. Soit plus de 500 pizzas en pleine période estivale, pour un contrat de près de 4.5000 euros : une véritable aubaine. Pour conclure l’affaire, la restauratrice a versé une caution “non encaissable” de 510 euros en laissant son empreinte de carte bleue. Sauf qu’il s’agissait d’une escroquerie et que cette somme lui a été débitée une dizaine de fois, pour un préjudice de plus 5.000 euros au total. La commande n’a bien sûr jamais été honorée et personne n’est venu chercher les pizzas. La restauratrice a porté plainte et espère que sa banque pourra lui rembourser la somme qui lui a été volée.

>> A lire aussi - Ile-de-France : l'incroyable technique de voleurs spécialistes de "l'arnaque à la tâche"

Cette mésaventure ressemble à celle vécue par de nombreux boulangers et pâtissiers ardéchois il y a quelques mois, comme l’avait relaté Le Dauphiné (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Centrafrique : une ONG américaine dénonce un "accord tacite" entre Castel et des rebelles
Un homonyme de Mohamed Merah gagne son procès contre M6 qui l’avait accusé par erreur
États-Unis : le variant Delta menace de ralentir la reprise économique
Etats-Unis : Aldi augmente le salaire de ses employés pour recruter en masse
Fusion nucléaire : un laboratoire américain se félicite d'une "avancée historique"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles