Marchés français ouverture 1 h 26 min
  • Dow Jones

    27 685,38
    -650,19 (-2,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 358,94
    -189,34 (-1,64 %)
     
  • Nikkei 225

    23 485,80
    -8,54 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1836
    +0,0022 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    24 803,84
    -114,94 (-0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    11 056,55
    -38,53 (-0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,75
    -2,66 (-1,01 %)
     
  • S&P 500

    3 400,97
    -64,42 (-1,86 %)
     

Restauration : Etchebest a raison d'avancer le chiffre de 150.000 chômeurs… et ça pourrait même s'aggraver

·1 min de lecture

"Il y a aujourd'hui 150.000 chômeurs de plus dans notre profession", déclarait Philippe Etchebest, sur RTL. Pour sa déclaration, le chef étoilé se réfère au point de conjoncture de l'Insee du 8 septembre. Dans ce rapport, l'institut met en avant une perte de 133.100 emplois dans les secteurs de l'hébergement et de la restauration entre le 1er janvier et le 30 juin. À ce chiffre, il est possible d'ajouter 10.900 contrats intérimaires "perdus" par rapport à 2019. Le total s'établit ainsi à 144.000 emplois supprimés. Philippe Etchebest est donc dans le vrai sur le premier semestre de l'année.

Depuis, la situation a évolué. En juin, bars et restaurants ont rouvert pour une saison touristique contrastée, d'après l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (Umih). Sur le littoral, les professionnels ont connu une bonne voire une très bonne saison. En revanche, Paris continue de souffrir du manque de touristes étrangers.

De nouveaux chiffres mardi

On y verra plus clair mardi avec les derniers chiffres de l'Insee sur le secteur et ses projections sur l'ensemble de l'année. L'Umih a, elle aussi, réalisé ses propres estimations, fondées sur des remontées de différents départements et en extrapolant sur tout le pays. Le syndicat redoute que 25% des emplois soient menacés et que les défaillances touchent 15% des entreprises d'ici à décembre. Cela représenterait 250.000 personnes au chômage sur 2020.

Lire aussi - Covid-19 : à Marseille et Aix, des restaurateurs au bord de la cris...


Lire la suite sur LeJDD