La bourse ferme dans 4 h 58 min
  • CAC 40

    6 223,24
    +14,66 (+0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 987,01
    +10,73 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    33 730,89
    +53,62 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1972
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 747,50
    +11,20 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    52 211,68
    -1 209,33 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,29
    -10,49 (-0,76 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,72
    -0,43 (-0,68 %)
     
  • DAX

    15 246,29
    +37,14 (+0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 960,97
    +21,39 (+0,31 %)
     
  • Nasdaq

    13 857,84
    -138,26 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    4 124,66
    -16,93 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • GBP/USD

    1,3786
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Un restaurateur arnaqué de près de 1000 euros pour 4 repas livrés à un client qui n'a jamais payé

·2 min de lecture
Un restaurant arnaqué de près de 1000 euros par un client peu scrupuleux

Constatant que personne ne lui avait demandé de régler la commande qu'il venait de se faire livrer par un restaurant nantais, un client peu scrupuleux a répété la combine trois fois en quelques jours, avant de se faire attraper.

La solidarité avec les restaurateurs mis en difficulté par la crise sanitaire, très peu pour lui. À Nantes (Loire-Atlantique), un homme âgé de 32 ans a été arrêté chez lui suite à une plainte pour escroquerie déposée par le propriétaire d'un restaurant situé dans le centre-ville de la cité des Ducs.

Un malentendu à l'origine de l'escroquerie

Tout est parti d'une commande effectuée par le suspect auprès dudit restaurant, le 20 février dernier, en passant selon Ouest France par une "petite plateforme de livraison de repas". Au moment de récupérer sa commande, le trentenaire a ainsi été surpris de ne pas se voir demander de règlement par le livreur. Et pour cause : ce dernier, ainsi que le restaurateur (qui est aussi son frère) étaient persuadés que le paiement s'effectuait en ligne via la plateforme, qui leur verserait l'argent une fois la commande livrée.

Sautant sur l'aubaine, le client en a donc profité pour ne pas payer sa commande, dont le montant total s'élevait tout de même à 200 euros. L'histoire aurait pu s'arrêter là mais l'individu, décidément peu scrupuleux, a jugé bon de continuer à exploiter le filon. Au cours des jours suivants, il a donc effectué trois autres commandes tout aussi dispendieuses, sans rien payer.

L'escroc trop confiant

Au total, le trentenaire s'est ainsi vu "offrir" pour 982 euros de nourriture et de boissons diverses. Visiblement toujours pas rassasié, il a effectué ce lundi 1er mars une nouvelle commande, qu'il est cette fois venu chercher au restaurant. Entre temps, cependant, le restaurateur avait fini par comprendre qu'il s'était fait arnaquer. Ce dernier a donc demandé au client sans gêne de lui payer ce qu'il lui devait, mais l'individu a refusé et est rentré chez lui.

C'est suite à cette confrontation que le restaurateur a contacté la police pour porter plainte. Les forces de l'ordre n'ont pas eu beaucoup de mal à vérifier ses dires et sont donc venus arrêter le suspect. Selon Ouest France, celui-ci aurait reconnu les faits au cours de sa garde à vue.

Ce contenu peut également vous intéresser :