La bourse ferme dans 3 h 58 min
  • CAC 40

    6 343,67
    +45,03 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0714
    +0,0029 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    -4,30 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    27 152,84
    -628,12 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    634,95
    -36,05 (-5,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,26
    +0,93 (+0,84 %)
     
  • DAX

    14 091,22
    +83,29 (+0,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 523,27
    +0,52 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2611
    +0,0032 (+0,25 %)
     

Restaurants, vêtements... La députée LREM Coralie Dubost aurait utilisé de l'argent public à des fins personnelles

Des escapades en bord de mer le temps d’un week-end, des milliers d’euros dépensés en vêtements, le tout aux frais du contribuable. La députée et présidente déléguée du groupe LREM à l’Assemblée nationale, Coralie Dubost, a été épinglée pour des notes de frais inappropriées, selon une enquête de Mediapart publiée ce vendredi.

Selon le journal d’investigation, la députée de l’Hérault aurait multiplié les dépenses entre 2018 et 2019, n’hésitant pas à recourir à l’enveloppe de frais allouée par l’Assemblée nationale aux parlementaires. Cette enveloppe est destinée à régler les dépenses effectuées par les élus dans le cadre de leur mandat. Or, l’examen des frais de mandat de Coralie Dubost a fait apparaître plusieurs achats "qui ne rentrent pas dans le périmètre" des dépenses autorisées par l'Assemblée.

Selon Mediapart, les dépenses mirobolantes de la députée ont fait surface au printemps 2021 à la suite d’une enquête interne déclenchée par la cellule anti-harcèlement de l’Assemblée nationale après "une alerte collective" lancée par un certain nombre de ses anciens collaborateurs. Ces derniers ont dénoncé des problèmes de souffrance au travail ainsi qu'une gestion inappropriée des fonds publics par la députée.

Endettée à hauteur de 7.000 euros, Coralie Dubost aurait ainsi largement dépassé le plafond autorisé de 5.373 euros, la forçant à contracter un prêt auprès de la Banque postale qui gère les comptes AFM (avance de frais de mandat) pour l’ensemble des parlementaires. L’examen des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : Emmanuel Macron annonce "renforcer" l'envoi de matériel militaire et d'aide humanitaire à l'Ukraine
Ce qui arrive en tête des préoccupations des Français…
Union de la gauche : Mélenchon appelle ses partenaires à "sortir de la lose", et à "assumer la volonté de gagner"
Pouvoir d'achat : la France est "entrée dans une économie d'inflation durable", estime le patron du Medef
Economie : “La France est déjà retombée en récession”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles