La bourse ferme dans 8 h 26 min
  • CAC 40

    5 559,57
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 602,41
    -21,63 (-0,60 %)
     
  • Dow Jones

    30 996,98
    -179,02 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2182
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 852,80
    -3,40 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    27 396,63
    -93,09 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    677,31
    +0,41 (+0,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,61
    +0,34 (+0,65 %)
     
  • DAX

    13 873,97
    -32,73 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    6 695,07
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 543,06
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 841,47
    -11,60 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 160,91
    +713,06 (+2,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3716
    +0,0032 (+0,23 %)
     

Résilier sa mutuelle sans frais et à tout moment, c’est bientôt possible

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Résilier sa mutuelle sans frais et à tout moment, c’est bientôt possible

À compter du 1er décembre, la résiliation "à tout moment" des complémentaires santé sera possible.

Vous en rêviez, le gouvernement l’a fait. Par la voie de ses ministères de la Santé et de l’Économie, l’exécutif a officialisé mercredi la possibilité pour les assurés de changer de mutuelle santé “à tout moment”, passé un an d’engagement. Dès le 1er décembre, les Français pourront changer de mutuelle santé sans frais supplémentaire, ni justification, comme c’est déjà le cas depuis 2015 pour les assurances auto, moto et habitation grâce à la loi Hamon.

“Il s’agit d’une mesure importante tant en termes de simplification de la vie quotidienne des Français (l’assuré n’aura plus à rechercher le calendrier précis lui permettant de résilier le contrat) qu’en termes de pouvoir d’achat (l’assuré pourra à tout moment choisir un contrat de complémentaire santé adapté à ses besoins)”, se réjouit le gouvernement dans un communiqué diffusé suite à la publication du décret d'application de ce nouveau droit.

VIDÉO - Mutuelles : pourquoi les tarifs sont-ils en hausse ?

Les contrats en cours eux aussi concernés

Voulue par l’Elysée fin 2018 au plus fort de la crise des "gilets jaunes", cette réforme a ensuite été votée au Parlement malgré l’opposition unanime des mutuelles et assurances qui craignent une fuite de leurs clients et des tarifs tirés vers le bas. Le décret précise que ce nouveau droit s’appliquera à tous les contrats couvrant les risques liés à la santé (maladie, maternité, accident) et certaines autres garanties (décès, invalidité, mariage, naissance…).

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Cette nouvelle loi s’applique aux nouveaux contrats et adhésions comme à ceux en cours après un an d’engagement. Concrètement, si vous avez souscrit un nouveau contrat le 30 septembre 2020, il faudra patienter jusqu’au 30 septembre 2021 pour pouvoir résilier, si vous le souhaitez. “Ainsi, les assurés ayant souscrit un contrat avant le 1er décembre prochain pourront bénéficier de cette avancée, dès lors que leur contrat atteint un an de souscription”, précise le gouvernement.

À LIRE AUSSI >> Santé : pourquoi les tarifs des mutuelles grimpent (et pourraient encore grimper)`

Selon les prévisions, le prix des assurances santé pourrait progresser jusqu’à 7% en moyenne en 2021. La mise en place de la taxe Covid et de la réforme santé 100 % devraient faire monter (encore plus) la facture dans les mois à venir.

Ce contenu peut également vous intéresser :