Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 346,15
    +35,38 (+0,48 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 418,51
    +36,04 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    36 245,50
    +294,61 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • Gold future

    2 091,70
    +34,50 (+1,68 %)
     
  • Bitcoin EUR

    35 640,32
    +359,11 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    802,76
    +11,20 (+1,41 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,38
    -1,58 (-2,08 %)
     
  • DAX

    16 397,52
    +182,09 (+1,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 529,35
    +75,60 (+1,01 %)
     
  • Nasdaq

    14 305,03
    +78,81 (+0,55 %)
     
  • S&P 500

    4 594,63
    +26,83 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    33 431,51
    -55,38 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 830,30
    -212,58 (-1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2714
    +0,0086 (+0,68 %)
     

La reprise par Italpizza, quelles conséquences pour les salariés de l'usine Buitoni de Nestlé ?

Wikimedia

Après des mois de doute, les salariés de l'usine Buitoni de Caudry dans le Nord ont enfin un nom. C'est avec Italpizza que Nestlé est entré en négociations exclusives pour la cession du site, qui pourrait être finalisée début 2024. Mise en cause dans la mort de deux enfants et l'intoxication de dizaines d'autres au printemps 2022, l'usine avait été mise à l'arrêt le 2 mars 2023 dernier, avant que Nestlé annonce sa fermeture définitive quelques semaines plus tard. Présentée aux représentants du personnel lundi après-midi dans le cadre du processus d'information légal, la nouvelle doit être officialisée aux salariés par Roland Lescure ce matin. Le ministre délégué chargé de l'Industrie, qui doit se rendre à Caudry ce mardi 14 novembre, a tenu à rappeler à la radio combien il s'est impliqué dans ce dossier. «Depuis huit mois, on a mis beaucoup de pression. On a travaillé pour trouver des repreneurs», a-t-il indiqué lors de la matinale de France Info.

Les salariés qui étaient près de 140 l'an dernier avaient obtenu en mars qu'aucun licenciement ne soit prononcé d'ici à la fin de l'année. Entre-temps, une trentaine d'entre eux ont manifestement déjà quitté l'entreprise, ou tout du moins le site, puisque Nestlé évoque désormais le nombre de 113 collaborateurs en cours de reclassement interne ou externe. «Ces 113 collaborateurs sont salariés de Nestlé jusqu'au 31 décembre 2023», précise un porte-parole du groupe. Dans le projet en cours de discussion, Italpizza prévoit de reprendre 40 (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après Coca-Cola, Yoplait va également demander une hausse de ses prix
Iliad : Free annonce des performances «record» portées par ses nouveaux abonnés
Eramet : acquisitions de concessions minières de lithium au Chili, projets à l’étude en Alsace
CAC 40 : la Bourse attend au tournant les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis, Clariane dans la tourmente
Apple : l’iPhone pourra servir de terminal de paiement, en France