La bourse ferme dans 5 h 33 min
  • CAC 40

    6 553,24
    -25,36 (-0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 081,43
    -21,16 (-0,52 %)
     
  • Dow Jones

    35 144,31
    +82,76 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1788
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 796,50
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    31 746,53
    -905,60 (-2,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    889,11
    -26,38 (-2,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,99
    +0,08 (+0,11 %)
     
  • DAX

    15 530,03
    -88,95 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 988,43
    -37,00 (-0,53 %)
     
  • Nasdaq

    14 840,71
    +3,72 (+0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 422,30
    +10,51 (+0,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 970,22
    +136,93 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    25 086,43
    -1 105,89 (-4,22 %)
     
  • GBP/USD

    1,3786
    -0,0038 (-0,28 %)
     

Reporter l’âge de la retraite à 64 ans : syndicats et patronat contre une mesure précipitée

·1 min de lecture

Remettre un petit peu de poudre dans le baril déjà bien explosif de la réforme des retraites. D’après les Echos, un report de l’âge légal pour partir à la retraite de 62 à 64 ans serait sur la table. Et selon le quotidien économique, une telle mesure pourrait, déjà, concerner la génération née en 1961. “C’est une piste de travail qui revient régulièrement, mais pour le moment nous n’avons eu aucune information, tempère Pierre Roger du syndicat des cadres CFE-CGC. C’est la pratique classique du lancer de ballon d’essai pour voir la réaction des syndicats et de la population au sens large.”

Depuis maintenant près de trois ans qu’ils discutent d’une réforme des retraites, les partenaires sociaux sont échaudés. Ils en ont vu passer des propositions, entendu des hypothèses. “Tant que nous n’avons pas de texte précis, nous ne pouvons pas donner notre position”, prévient Pierre Roger. Et le contexte électoral les questionne. L’hypothèse d’un report de l’âge légal sort au lendemain du deuxième tour des élections régionales et départementales dont la droite sort renforcée. Xavier Bertrand, vainqueur dans les Hauts-de-France et candidat à l’élection présidentielle, l’a déjà annoncé dans une interview donnée au Point en mars dernier. “À l'horizon 2028-2030, il nous faudra travailler deux ans de plus, jusqu'à 64 ans, et si l'espérance de vie continue à progresser, il faudra, dans les années qui suivent, aller jusqu'à 65 ans.” Une façon pour Emmanuel Macron de couper l’herbe sous le pied d’un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraite : comment est comptabilisée la dernière année de travail ?
Assurance dépendance, accueil familial… les derniers arbitrages du gouvernement pour faciliter le maintien à domicile
François-Xavier Selleret, DG de l’Agirc-Arrco : “pendant une semaine vous pourrez bénéficier de réponses personnalisées sur votre future retraite”
Ehpad et aide à domicile : des députés de la majorité continuent à pousser pour une réforme du secteur
Cette autre réforme des retraites proposée par des économistes à Emmanuel Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles