La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 858,61
    +165,32 (+0,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Comment repérer des faux abonnés sur un compte Instagram

Des influenceurs sur Instagram n’hésitent pas à débourser de l’argent pour augmenter leur nombre d’abonnés, dans l’idée d’attirer les marques et obtenir des contrats plus lucratifs. Ces nouveaux abonnés sont artificiels. Heureusement, des outils décèlent ces faux profils.

Acheter des abonnés sur Instagram est à la portée de tous. Un peu trop, d’ailleurs La pratique est devenue à ce point courante qu’elle pose beaucoup de problèmes, tant le réseau social s’est transformé en une immense plateforme publicitaire. Selon une étude de la société HypeAuditor, 34 % des influenceurs aux États-Unis (un sur trois !) sont concernés par la fraude : croissance d’abonnés explosive, commentaires inauthentiques… les dérives ne manquent pas.

Le fait est que la notoriété et la légitimité d’un influenceur passent notamment par son nombre d’abonnés — followers en anglais. C’est l’une des principales métriques prises en compte. Or, ce thermomètre de l’influence n’est plus crédible si des profils additionnels peuvent être acquis facilement, si pour quelques centaines d’euros. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a plusieurs manières de vérifier si un compte a acheté des followers pour grossir artificiellement.

Près de 30 % des abonnés de la célèbre influenceuse Enjoyphoenix seraient des faux comptes, selon le site Modash.io // Source : Modash.io
Près de 30 % des abonnés de la célèbre influenceuse Enjoyphoenix seraient des faux comptes, selon le site Modash.io // Source : Modash.io

Le taux d’engagement est sûrement le premier critère. Si un compte a des milliers de followers, on peut s’attendre à ce que l’activité sur ses publications soit proportionnelle.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles