La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 640,51
    -61,47 (-0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,75
    -34,17 (-0,81 %)
     
  • Dow Jones

    34 709,07
    -55,75 (-0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0033 (-0,28 %)
     
  • Gold future

    1 752,00
    +2,20 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    35 972,27
    -1 772,56 (-4,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 047,54
    -55,52 (-5,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,86
    +0,56 (+0,76 %)
     
  • DAX

    15 538,57
    -105,40 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 057,23
    -21,12 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    14 972,54
    -79,71 (-0,53 %)
     
  • S&P 500

    4 441,32
    -7,66 (-0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3673
    -0,0048 (-0,35 %)
     

Rentrée télé: comment BFMTV et LCI ripostent à la menace CNews

·2 min de lecture

INFOGRAPHIE - L'info "anti-polémique", anti-fake news, et de proximité sont les armes dégainées par la chaîne d'info leader et l'éternel challenger pour contrer l'audience grandissante de CNews. Décryptage des grilles de rentrée.

La main sur le cœur... BFM TV et LCI ont beau s’en défendre, elles ont bien en tête les coups de boutoir de CNews en cette rentrée télévisuelle. Depuis le printemps, la chaîne d’info de Canal+, propriété de , qui ne cesse d'étendre les avec Europe 1, marque des points côté audience, notamment avec Eric Zemmour, sur la fameuse tranche 18-20 heures, en access prime time, si stratégique en termes d’audience et d’annonceurs.

De 0,5 % de parts d’audience (PDA) en 2009, CNews (anciennement i-télé) affiche à fin août 2021, selon les dernières données Médiamat-Médiamétrie, une audience mensuelle de 1,7 % (lire graphique). Depuis l’arrivée sur son antenne en octobre 2019 d'Eric Zemmour, journaliste, essayiste - et possible candidat à - , surtout, le mouvement s’accélère. Au cours de ces derniers mois, CNews s’est placé à plusieurs reprises en tête des chaînes d’information, détrônant parfois BFM TV, qui reste néanmoins confortable leader avec 2,9 % de PDA. LCI, qui affiche son meilleur été depuis son arrivée sur la TNT en 2016 (1,2 %), a elle aussi été impactée.

Du contenu, plutôt que du débat peu coûteux en plateau.

Aussi, en cette rentrée et année présidentielle, le message du leader BFMTV, comme celui de l’éternel challenger LCI est clair. Pas question de céder trop de terrain à la deuxième chaîne d’info, estampillée malgré tout – n’en déplaise à sa récente et judicieuse pour ratisser plus large ("Venez avec vos convictions, vous vous ferez une opinion") – comme la chaîne d’opinion des téléspectateurs les plus positionnés à droite de l’échiquier politique.

La meilleure défense… l’attaque? Première arme du duo, la contre programmation. Ainsi, chacune de leur côté, BFMTV et LCI, qui présentaient ces jours-ci leurs grilles de rentrée, ont déployé le même vocabulaire: offrir de l’info et des contenus "sérieux" et "anti-polémique". "Statutaire" même – en tant que leader des chaînes d'info pour BFM TV, et comme filiale du paquebot TF1 pour LCI. "Plus de faits et de conv[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles