Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 503,27
    -204,75 (-2,66 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 839,14
    -96,36 (-1,95 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0709
    -0,0033 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 348,40
    +30,40 (+1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 688,86
    -80,93 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,60
    -13,27 (-0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,49
    -0,13 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 002,02
    -263,66 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    8 146,86
    -16,81 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,32 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2686
    -0,0074 (-0,58 %)
     

Pour sa rentrée politique, Marine Le Pen déplore un "effondrement généralisé"

À Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a fustigé le "subtil mélange de marketing et de malhonnêteté" d'Emmanuel Macron et appelé à un "renouveau démocratique".

Pour sa rentrée politique, Marine Le Pen déplore un "effondrement généralisé"

Pour sa rentrée politique à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Marine Le Pen a déploré "un effondrement généralisé" de la France. Selon la présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée nationale, "la start-up nation est devenue la 'stop-up' nation".

Marine Le Pen a fustigé le "subtil mélange de marketing et de malhonnêteté" de "la politique d'Emmanuel Macron".

"C'est l'ensemble des domaines d'action de l'État qui est affaibli par ce cocktail indigeste", a insisté la cheffe de file des députés du Rassemblement national. "Il est désormais loin le temps où l'opposition que nous incarnons n'était qu'une force de contestation", a également assuré Mme Le Pen, qui veut incarner "un espoir et des solutions".

La "nonchalance" d'Emmanuel Macron critiquée

"Il y a plus grave encore que ce déclassement économique", a poursuivi Marine Le Pen: il s'agit selon elle du "désintérêt, de la nonchalance" qu'afficheraient le président de la République et ses ministres vis-à-vis de la "protection des Français".

PUBLICITÉ

"Quand les tribunaux et les prisons débordent, que reste-t-il de l’État ? Que reste-t-il de l'État ?", a-t-elle martelé.

Marine Le Pen a encore qualifié la politique d'Emmanuel Macron de "faillite" et a vivement critiqué un "système où la communication tient lieu d'action". Or, d'après elle, "la facture, ce sont toujours les Français qui la paient".

Marine Le Pen a également déclaré que les élections européennes de 2024 seraient un "rendez-vous démocratique fondamental pour les Français", estimant que l'Union européenne était "un accélérateur" de la "longue glissade" de la France.

La cheffe de file des députés RN a précisé qu'elle présenterait le week-end prochain à Beaucaire une "proposition" en vue du scrutin du 9 juin 2024, "qui devrait réunir tous ceux qui sont attachés à leur nation et qui sont conscients que sans elle, il n'y a plus ni liberté, ni prospérité, ni identité, ni sécurité, ni progrès".

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le Pen fustige "le mélange de marketing et de malhonnêteté" de Macron