La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 778,48
    -277,96 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

A la rentrée du Medef, Borne très attendue sur les questions d'énergie

SARAH MEYSSONNIER

Élisabeth Borne est attendue ce lundi 29 août à l'hippodrome parisien de Longchamp pour la Rencontre des entrepreneurs de France (REF) du Medef. L'occasion pour elle de revenir sur la sobriété énergétique des entreprises, de la taxation des superprofits ou encore du plein emploi.

La Rencontre des entrepreneurs de France (REF) du Medef s'ouvre ce lundi avec un discours très attendu de la Première ministre qui devrait appeler les entreprises à la sobriété énergétique.Si la Première ministre a déclaré dans un entretien au paru dimanche qu'on ne "va pas contrôler les Français chez eux" concernant les économies d'énergie demandées, elle ajoute que "concernant les entreprises il y aura des contraintes de bon sens".

Deux décrets sont en cours d'examen au Conseil d'Etat sur l'extinction des publicités lumineuses la nuit et la fermeture des portes pour les commerces climatisés.

Devant le patronat, Mme Borne doit appeler les entreprises et les particuliers à la "mobilisation générale" en matière de sobriété énergétique. Un premier bilan des actions menées par les entreprises pour réduire la consommation d'énergie pourrait être fait à la fin du mois de septembre ou en octobre, selon Matignon.

Des mesures plus contraignantes pourraient être déclenchées si l'objectif de sobriété de 10% d'économies d'énergie n'est pas atteint et que la Russie coupe complètement les approvisionnements en gaz, ajoute-t-on de même source. "Les entreprises ont évidemment un rôle à jouer", assure le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux dans une interview au publiée ce lundi. "Le plan de sobriété sur lequel on discute porte principalement sur deux sujets: la température dans les bureaux (...) et les mobilités du quotidien, en poussant les solutions de transport alternatif à la voiture individuelle", explique-t-il. "Il nous faudra plus globalement aussi repenser notre modèle de production pour le rendre plus sobre", prévient le président du Medef.

Dans son interview de dimanche, Elisabeth Borne a également déclaré qu'elle "ne ferme pas la porte" à l'idée de taxer les "super profits" des entreprises mai[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi