La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2132
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 840,26
    -243,44 (-0,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    991,57
    -19,04 (-1,88 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Renouvelables: pourquoi Engie passe enfin la surmultipliée dans l'éolien et le solaire

·2 min de lecture

La directrice générale Catherine MacGregor a indiqué qu’à partir de 2026, l’énergéticien progresserait dans les renouvelables de 6 gigawatts par an. L’équivalent en puissance de quatre EPR et un rythme de croissance doublé par rapport à aujourd’hui.

On l’attendait et elle l’a fait. Ce mardi, à l’occasion de la présentation de la feuille de route stratégique d’Engie, la nouvelle directrice générale Catherine MacGregor a annoncé . "On veut jouer un rôle de premier plan", a indiqué la patronne à l’occasion d’une conférence de presse. qui dispose de 31 gigawatts de capacité installée dans l’éolien et le solaire connaît un taux de progression annuel de 3 GW, l’équivalent en puissance de deux centrales nucléaires de type EPR. Cette croissance n’est pas négligeable. Mais elle ne permet pas au Français de combler l’écart avec les champions du secteur, l’Italien Enel et l’Espagnol Iberdrola.

Au moment où d’importants concurrents issus du secteur pétrolier, comme Total ou Shell, investissement dans les renouvelables, Engie se devait de réagir. Catherine MacGregor a indiqué qu’entre 2022 et 2025, la croissance passerait désormais à 4 GW par an. Puis à 6 GW entre 2026 et 2030. L’ex GDF Suez devrait ainsi disposer d’une capacité totale installée de 50 GW en 2025 et de 80 GW en 2030. Une hausse impressionnante. D’autant que dans le même temps, le groupe a annoncé vouloir développer une capacité de production d'hydrogène vert de 4 GW.

Annonces saluées en Bourse

En Bourse, ce mardi, le titre Engie a progressé de 3,02 % sur Euronext. "L’exercice est réussi, dit un analyste du secteur énergétique. La guidance dans les renouvelables est robuste tout en étant prudente." Notre interlocuteur note qu’Engie va désormais garder en son sein 70% des projets renouvelables, contre 40% précédemment. "Ce modèle 'Delivery and Hold' offre une profitabilité plus faible mais est mieux valorisé par la Bourse. C’est un business plus classique mais plus simple." La simplicité, c’est justement ce que recherche l’ex GDF Suez.

Présent un peu partout, Engie pêchait ces dernières années par sa complexité. "On me pose souvent la question : Engie vous faites quoi ?, indique Catherine MacGregor. Notre réponse est de dire : On est un acteur mondial de l[...]

Lire la suite sur challenges.fr