Marchés français ouverture 5 h
  • Dow Jones

    29 260,81
    -329,60 (-1,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 802,92
    -65,00 (-0,60 %)
     
  • Nikkei 225

    26 635,24
    +203,69 (+0,77 %)
     
  • EUR/USD

    0,9631
    +0,0019 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    17 807,54
    -47,60 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    20 539,28
    +800,94 (+4,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,49
    +20,39 (+4,71 %)
     
  • S&P 500

    3 655,04
    -38,19 (-1,03 %)
     

Rennes vient-elle d’inaugurer l’un des derniers métros en France ?

DERNIER Métro - En dehors de Paris, les projets de nouveaux métros sont peu nombreux en France notamment en raison du coût très élevé de ce moyen de transport pourtant très performant

Qui l’aurait cru. Ce mardi matin, des dizaines de curieux se sont levés à quatre heures et demie du mat pour être dans la première rame de la nouvelle ligne de métro de Rennes. Lancé à près de 80 km/h, le matériel mis au point par Siemens Mobility a surpris ses premiers voyageurs par sa vitesse et son espace plus large. « C’est limite émouvant », glissait Nina au moment de mettre un pied dans la tant attendue ligne B.

Repoussée à deux reprises, l’ouverture de la ligne s’est déroulée sans encombre et sous les applaudissements des habitants présents dans un mélange d’excitation, d’admiration mais aussi de soulagement. Pour s’offrir son nouveau joujou, la capitale bretonne a hébergé le plus gros chantier français de génie civil de la décennie et accepté de débourser la coquette somme de 1,3 milliard d’euros. Un choix audacieux que la métropole avait entrepris dès 2002 afin de « chasser » 50.000 voitures par jour de son aire urbaine. Un choix d’autant plus culotté qu’il est devenu de plus en plus rare. Et si Rennes venait d’inaugurer l’un des derniers métros français ? Pas impossible.

Après elle, il y aura Toulouse, qui espère que les 27 km de sa troisième ligne seront livrés en 2028. Paris aussi, qui a plusieurs chantiers en (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bordeaux : Cinq choses à savoir sur le RER Métropolitain
La ligne B du métro va « révolutionner » Rennes, promet la maire
Rennes : 30 à 40 millions d’euros de pénalités pour Siemens et les retards du métro