La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0915
    -0,0079 (-0,72 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 534,02
    -371,27 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,21
    -4,11 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Rennes : la facture de ces restaurateurs multipliée par 10, ils ne veulent pas augmenter les prix

Loïs Larges

Comme de nombreux commerçants, ce restaurant rennais a vu sa facture d'électricité exploser en seulement quelques semaines, relate Ouest-France. Si certains ont fait le choix de répercuter l'envolée des coûts de l'énergie sur leurs prix, d'autres ne veulent toujours pas s'y résoudre. C'est le cas des gérants du restaurant Le 2, rue des Dames, situé en plein centre historique de Rennes. "Nous ne voulons pas surfacturer les consommateurs qui eux aussi ont leurs factures à payer et leurs fins de mois difficiles parfois", avance Julien Moreau, cogérant de l'établissement.

Pourtant, la situation commence à être très compliquée. "Avec le prix du kilowatt-heure multiplié, la seule partie 'énergie' est multipliée par douze. En gros, entre novembre et décembre, TotalEnergies nous a facturé l’équivalent de dix mois d’électricité !" déplore le restaurateur, qui évoque une facture d'électricité passée de 390 € à 2.290 €, en décembre.

Une hausse fulgurante que les restaurateurs ne comprennent pas. "Qu’on nous explique pourquoi nous payons ce prix-là. Quand j’appelle le fournisseur, j’attends trois quarts d’heure au téléphone, pour n’avoir aucune réponse", peste Julien Moreau, auprès du quotidien régional.

Le restaurant avait déjà dû revoir très légèrement ses prix à la hausse, en septembre, pour faire face à la hausse du prix des matières premières. Mais cette fois, les cogérants espèrent trouver une alternative, comme une aide gouvernementale. "Il semblerait que l’État rembourse une partie. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lourde amende pour Uber, condamné à requalifier les contrats de 139 chauffeurs
Voici les voitures produites en France les plus vendues dans l’Hexagone
Cryptomonnaies : la société de prêts Genesis dépose le bilan
Qu'est-ce que le phénomène de cisaillement qui a entraîné une centaine d'accidents d'avion ?
Luxe : la fin des restrictions de déplacements pour les Chinois, une bonne nouvelle pour le secteur