La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 133,53
    +62,12 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Rennes : Abandonné, ce centre commercial désuet accueillera des artistes en création avant démolition

C. Allain / 20 Minutes

TRANSFORMATION - Dans les quartiers sud de Rennes, le pôle commercial Torigné a progressivement vu tous ses commerces fermer. L’aménageur public Territoires souhaite y accueillir des artistes avant de démolir les bâtiments

Sur la devanture de l’ancien coiffeur, le numéro de téléphone n’a pas intégré l’arrivée du préfixe « 02 » qui date pourtant de 1996. Mais ça, les habitants du centre commercial Torigné s’en moquaient. Ce qu’ils déplorent, c’est que les commerces aient fermé un à un jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un. Construit dans les années 1970, le centre commercial souffrait clairement du poids du temps. Mais dans ce quartier populaire de Rennes situé à deux pas de l’Hôpital Sud, il avait un rôle prépondérant. Il était la place centrale, le lien social, qui s’est délité au fil des années, jusqu’à disparaître. Un homme promène son chien. Son journal Ouest-France est enroulé autour de sa baguette moulée. « Pour le pain, il faut qu’on marche jusqu’à Sainte-Elisabeth. Mais pour tout le reste, il faut qu’on aille jusqu’à Italie », explique le retraité. On a vérifié les temps de trajet : 6 minutes à pied pour le premier, 13 minutes pour le deuxième.

Au fil des années, les commerces ont fermé. D’abord la boulangerie, puis le bistrot, le coiffeur et même le petit Carrefour Express, dont l’intérieur est aujourd’hui réduit à un joyeux bordel. « Quand la supérette a fermé, tout s’est arrêté ». En (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Rennes : En pleine transformation, Maurepas veut s’ouvrir sur la ville avec l’arrivée du métro
Rennes : Les ruines des fabriques de cartouches sont devenues un havre de paix
Rennes : D’anciennes halles militaires bientôt transformées en quartier alternatif

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles