La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 407,22
    -128,40 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Rencontres d'Arles : identités, regards sur le monde et hommages dans une édition resserrée

franceinfo Culture
·1 min de lecture

Les Rencontres de la photographies d'Arles 2021, qui auront bien lieu cet été, du 4 juin au 26 septembre, seront "resserrées" autour d'expositions moins nombreuses présentées dans le centre ville, et adaptées aux exigences sanitaires.

Les premières Rencontres du nouveau directeur, Christoph Wiesner, présenteront des expositions prévues l'an dernier, comme celles consacrées à Charlotte Perriand et au Sud-africain Pieter Hugo, à côté d'une nouvelle programmation. L'édition 2020, dont le programme imaginé autour du thème de la résistance, avait été annoncé au moment du premier confinement, avait dû être finalement annulée.

Des jauges réduites et des réservations en ligne

"Les restrictions sanitaires vont nous obliger évidemment à nous adapter", a déclaré à l'AFP Christoph Wiesner, nommé à la tête du grand festival de photographie en juin 2020, en remplacement de Sam Stourdzé, nommé directeur de la Villa Médicis. Une jauge d'une personne pour 10 m2 est prévue dans les salles d'exposition, ainsi que des réservations de créneaux horaires grâce à une application. Et les traditionnelles soirées de début juillet au Théâtre antique sont annulées. Des lieux nouveaux seront investis, comme la Chapelle des Jésuites, et plusieurs expositions seront affichées en extérieur, dans plusieurs jardins d'Arles, notamment le jardin d'été.

Une section sera consacrée aux "identités" : une exposition explorera la représentation de la masculinité depuis les années 1960 et le rôle critique de la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi