La bourse ferme dans 5 h 5 min
  • CAC 40

    6 663,08
    -6,77 (-0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,96
    +1,13 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1632
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 778,90
    +8,40 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    54 995,06
    +1 046,57 (+1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,82
    +18,47 (+1,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,09
    -0,87 (-1,05 %)
     
  • DAX

    15 531,31
    +15,48 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 219,57
    +2,04 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0044 (-0,32 %)
     

Rencontre avec le patron d'Eutelsat, l'opérateur de satellites qui fait rêver Drahi

·2 min de lecture

Le patron du champion français des satellites voit dans l'offre de rachat par Patrick Drahi la preuve de son attractivité. Un groupe stratégique qui vient de mettre la main sur la constellation OneWeb. Rencontre.

On s'attendait à trouver un groupe aux abois, replié dans sa forteresse, prêt à un siège de plusieurs mois face à l'envahisseur. Erreur : c'est un , à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) en ce frisquet lundi d'octobre. Une ombre imposante plane pourtant depuis quelques jours sur le . Le tycoon des télécoms a déposé ces dernières semaines une offre de rachat du groupe, à 12,10 euros par action, le valorisant à 2,8 milliards d'euros. Si la proposition, jugée trop basse, a été refusée par le conseil d'administration d'Eutelsat, le milliardaire reste à l'affût.

Rentabilité unique

Pas de quoi affoler Belmer, 52 ans, directeur général d'Eutelsat depuis 2016. Pour l'ancien numéro deux de Canal+ (époque Bertrand Méheut), l'intérêt de Drahi est avant tout la preuve de l'attractivité du groupe français, un des leaders mondiaux du secteur avec SES et Intelsat.

« Nous sommes de loin l'acteur le plus solide du secteur, avec 2,5 milliards d'euros de cash générés en cinq ans, assure ce HEC passé par Procter & Gamble et McKinsey, dans la grande salle de réunion avec vue imprenable sur l'Ouest parisien. Pour beaucoup, le rachat de 17,6 % de la constellation OneWeb, en avril dernier, a servi de révélateur à l'énorme potentiel du groupe. »

C'est d'ailleurs quelques semaines après l'opération que Patrick Drahi a lancé son offensive. « Dès le bouclage du deal OneWeb, nous avons vu des investisseurs commencer à nous tourner autour, mais c'est le premier à l'avoir fait de façon très active », raconte Rodolphe Belmer.

Pourquoi le milliardaire s'intéresse-t-il au groupe ? Si Eutelsat a souffert de l'atonie du marché des télécoms ces dernières années, passant de 1,5 à 1,2 milliard d'euros de chiffre d'affaires de 2015 à 2020, l'opérateur reste une redoutable machine à cash, avec une marge Ebitda de 75 % et une marge opérationnelle de plus de 38 %. Son modèle économique est éprouvé : en gros, il achète des satellites de télécommunications à Thales ou Airbus, les fait lancer par Arianespace,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Offre de Drahi sur Eutelsat: pourquoi l’Etat pourrait tiquerPatrick Drahi en discussions pour acheter Eutelsat Drahi contrôlera 92% d'Altice Europe après son OPAPatrick Drahi relève son offre pour racheter le solde d'Altice EuropeAltice: comment Patrick Drahi s'est refait aux Etats-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles