La bourse ferme dans 2 h 54 min
  • CAC 40

    6 670,64
    -2,46 (-0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 161,52
    +10,12 (+0,24 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    +0,0032 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 778,90
    +13,20 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    53 433,15
    +790,35 (+1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,78
    +2,15 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,05
    +0,61 (+0,74 %)
     
  • DAX

    15 499,10
    +24,63 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,47
    +4,64 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3819
    +0,0092 (+0,67 %)
     

Renault va lancer un Lada Grand Niva en 2025 à 20.000 euros

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Renault va d'abord lancer fin 2024 un remplaçant du 4x4 Niva vendu 12.000 à 16.000 euros. Puis, l'année suivante, il ajoutera une version longue encore plus huppée. Pour faire monter en gamme la marque russe qu'il contrôle. Les deux véhicules viendront en Europe occidentale.

La grande date pour Lada, ce sera "fin 2024" avec la présentation du "prochain 4x4 sur la base du futur Dacia Duster", explique à Challenges Nicolas Maure. Un modèle qui sera "vendu 12.000 à 16.000 euros", précise le directeur général des opérations du groupe Renault en Russie, un Centralien doté d’une solide expérience des usines de l’Est avec Dacia. Mais ce n’est pas tout, le Niva sera suivi "en 2025-2026 d’un dérivé long qui pourrait s’appeler Grand Niva". A des tarifs grimpant "jusqu’à 20.000 euros". Ce qui permettrait à la marque russe -dont le constructeur Avtovaz est contrôlé à 68% par Renault- de monter en gamme. A l’image de ce que veut faire Dacia avec le prochain Bigster. Les futurs Niva et Grand Niva seront toutefois plus courts que leurs homologues au sein de la filiale roumaine de Renault. "Il s’agira d’un vrai 4x4 avec rapports courts, une garde au sol de 24 centimètres et des capacités de franchissement comme un Land Rover Defender", ajoute ce vieux routier de la Russie, qui se fait appeler sur place Nikolaï Ivanovitch.

Un outil de conquête à l'export

Et ces prochains seront "un instrument de conquête à l’export", indique Denis Le Vot, directeur de Dacia et Lada ainsi que du commerce Renault. Le but, c’est de les lancer en Europe occidentale. Lada exporte aujourd’hui 40.000 véhicules par an à peine, "un petit 10% de notre production", reconnaît Nicolas Maure. Et ce, vers la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Ouzbékistan et l’Egypte. Objectif: passer à "100.000" à moyen terme. Le Lada Niva actuel est un très vieux véhicule, sorti en… 1977. Premier 4x4 compact polyvalent, ce modèle a connu un grand succès dans beaucoup de pays, notamment en Europe et particulièrement en France. Des centaines d’exemplaires hantent encore les campagnes françaises, surtout en montagne. Très compact (3,75 mètres de long en version trois portes, contre 4,05 pour une Clio V), doté de capacités exceptionnelles en tout-terrain (capable de grimper des pentes jusqu’à 58%, de franch[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles