La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,20 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 891,04
    +165,21 (+0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,25 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,50 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,84 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Renault, Peugeot, Ford, Volkswagen prévoient plusieurs mois de délais de livraison

·2 min de lecture

La pénurie de semi-conducteurs entraîne un manque cruel de véhicules. Il faut quatre mois de livraison au mieux pour une Dacia Sandero, cinq pour une Ford Fiesta ou une Volkswagen Golf. Les constructeurs font alors monter les enchères en privilégiant les versions à fortes marges. Les concessionnaires plongent dans le rouge.

"On n’a rien à livrer, on . Là, je suis dans le rouge", se lamente un concessionnaire d’une marque française en région parisienne. Une pénurie confirmée par la PFA (Plate-forme automobile). "On est sur des délais de livraison de trois à cinq mois, contre deux à trois habituellement", souligne-t-on chez Renault. Une Dacia Sandero ou un Renault Captur commandés actuellement n’arriveront pas chez le client avant janvier au mieux ! La crise touche surtout les utilitaires, précise la firme au losange. "Notre stock de voitures est très tendu sur une Fiesta par exemple. Pas de livraison possible avant début 2022, contre six à huit semaines d’habitude", renchérit un porte-parole de Ford France. Logique : l’usine allemande de Cologne, qui produit le modèle d’entrée de gamme de la firme à l’ovale bleu, a été fermée plusieurs semaines. Pour un pick-up Ford Ranger, produit en Afrique du sud, les délais atteignent carrément "six mois". Chez f est dorénavant livrable "dans le courant du premier trimestre 2022". Chez Peugeot, le client doit aussi patienter plusieurs mois pour une 2008, par exemple.

La pénurie de semi-conducteurs fait des ravages. Non seulement les voitures manquent, mais les prix grimpent. Pourquoi ? "On néglige les modèles qui rapportent peu", lâche un constructeur tricolore. "On favorise forcément les véhicules à plus fortes marges", indique à un concessionnaire de marque allemande. Volkswagen France avoue "avoir supprimé provisoirement du catalogue les versions d’entrée de gamme des Golf, T Cross, Tiguan et ID.3 (électriques)". Ford reconnaît que, à l’échelle mondiale, le groupe favorise son énorme pick-up " meilleure vente aux Etats-Unis ! Les prix ont ainsi augmenté de 14% en août outre-Atlantique, une progression record, selon JP Morgan ! Le client est gentiment orienté vers des versions plus chères. Et pas question de se rabattre sur des modèles d’occasion. Car, les concessionnaires ont justement tellement vendu de modèles de deuxième main que la pénurie to[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles