La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 045,29
    -47,67 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 233,32
    +417,00 (+3,53 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0919
    -0,0074 (-0,68 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    22 057,45
    +769,14 (+3,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    551,10
    +5,79 (+1,06 %)
     
  • S&P 500

    4 187,09
    +67,88 (+1,65 %)
     

Renault-Nissan : les derniers points de blocages levés en vue de la refonte de l'alliance

© Olivier Martin-Gambier

Les derniers points de blocage qui persistaient du côté nippon pour permettre la vaste refonte de l'alliance automobile Renault-Nissan ont été levés, a assuré mardi 17 janvier à l'AFP une source proche du dossier au Japon, prévoyant des annonces fin janvier-début février. Lors d'un conseil d'administration de Nissan lundi, les directeurs indépendants du constructeur japonais ont "donné leur feu vert", selon cette source, parlant d'un moment "historique".

Un conseil opérationnel de l'alliance est prévu le 26 janvier au Japon pour finaliser les accords et ces derniers devraient être signés "la semaine suivante", selon cette même source. "Nous ne commentons pas les spéculations", a réagi une porte-parole de Nissan interrogée par l'AFP. Les négociations entre Renault et Nissan, qui traînaient en longueur depuis des mois, portent sur plusieurs volets tous reliés les uns aux autres, ce qui rendait l'opération particulièrement complexe.

Le groupe français prévoit de réduire sa part au capital de Nissan à 15% contre 43,7% actuellement, selon plusieurs sources interrogées par l'AFP ces derniers mois. Pour la première fois depuis leur mariage en 1999, les deux groupes se retrouveraient ainsi sur un pied d'égalité, chacun détenant 15% du capital de l'autre et avec autant de droits de vote.

Ce rééquilibrage est perçu des deux côtés comme un moyen de normaliser et de rendre plus efficaces les relations entre les deux groupes qui ont connu de vives tensions par le passé, comme après la chute (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Renault : les ventes en recul de 14,6 % en 2022
Nids de poule, caméras et ascenseur en panne... les tarifs augmentent quand même dans ce parking
Carburant : les Français se ruent sur les stations-service en prévision de la grève
Indemnité carburant : voici les modalités pour en bénéficier dès ce lundi
Tesla : le constructeur baisse les prix de ses voitures, son titre chute en bourse