La bourse ferme dans 2 h 17 min
  • CAC 40

    5 619,89
    +21,28 (+0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 618,58
    +23,16 (+0,64 %)
     
  • Dow Jones

    30 930,52
    +116,26 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2111
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 849,10
    +8,90 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    28 881,09
    +374,48 (+1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    689,96
    -25,23 (-3,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    53,79
    +0,81 (+1,53 %)
     
  • DAX

    13 918,56
    +103,50 (+0,75 %)
     
  • FTSE 100

    6 716,44
    +3,49 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 197,18
    +198,68 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    3 798,91
    +30,66 (+0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    28 523,26
    -110,20 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    29 962,47
    +320,19 (+1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3668
    +0,0034 (+0,25 %)
     

Renault Mégane Estate E-Tech Intens: sûre, confortable, douce en conduite calme

·2 min de lecture

ESSAI AUTO DU WEEK-END - Renault Mégane Estate E-Tech Intens. C'est 5.000 euros de plus qu'une essence EDC 140. Mais ce break hybride rechargeable ne démérite pas. Au programme: douceur de conduite (en conduite placide), sécurité et confort. Un modèle homogène. De quoi rouler calmement au quotidien sans... déplaisir.

La Clio a étrenné cette motorisation essence-électrique, les Captur et Mégane break ont suivi avec la version rechargeable. Cadeau : les clients de ces deux derniers auront droit . Une aide bienvenue alors que les malus, eux, s'alourdissent sur tous les modèles thermiques, sauf les mini-citadines Après le Captur, nous voici au volant de la Mégane, proposée en version "de base" Intens, la plus abordable et la plus confortable avec sa monte pneumatique moins extrémiste que sur la pseudo-sportive RS Line. La version berline suivra.

Mécanique douce, sauf en Sport

La prise en mains comme la conduite est remarquablement simple et facile. Nous étions un brin sceptiques. Si le Captur nous avait emballés, cette Mégane plus lourde risquait de décevoir. Que nenni ! On retrouve les trois modes de conduite : le mode "Sport" apporte certes plus de puissance et de réactivité. Mais il est brusque. On s’en sert finalement peu. Le mode purement électrique ne sera utile que pour des trajets urbains courts ou en vue du jour où un dictateur municipal décidera d'interdire les centres-villes à tous les autres véhicules. Du coup, le mode "My Sense" apparaît le plus approprié, assurant douceur, agrément et fluidité de conduite. Très efficace, il permet de rouler souvent en électrique, tant que la batterie n'est pas vide, passant insensiblement en thermique. Le moteur électrique entraîne toujours les roues en-dessous de 35 km/h.

Les accélérations (bien dosées) sont instantanées, linéaires - typique des voitures électriques. Net, sans à-coups. En ville et sur route, mais aussi autoroute, cet hybride rechargeable se révèle agréable et polyvalent, combinant le meilleur du monde essence (autonomie) et du monde électrique (pas de pollution, silence). A condition de... ne pas le violenter. Car, dès que l’on augmente la cadence, le système fait connaître sa réprobation. Avec des fortes montées en régime, disproportionnées par rapport à la puissance générée, qui demeure modeste. Les accélérations d[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi