La bourse ferme dans 2 h 16 min
  • CAC 40

    4 877,77
    -51,51 (-1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 195,57
    -32,30 (-1,00 %)
     
  • Dow Jones

    28 308,79
    +113,37 (+0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1858
    +0,0029 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 926,50
    +11,10 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    10 458,49
    +1 111,09 (+11,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    248,53
    +9,61 (+4,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    41,02
    -0,68 (-1,63 %)
     
  • DAX

    12 627,20
    -109,75 (-0,86 %)
     
  • FTSE 100

    5 805,84
    -83,38 (-1,42 %)
     
  • Nasdaq

    11 516,49
    +37,61 (+0,33 %)
     
  • S&P 500

    3 443,12
    +16,20 (+0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    23 639,46
    +72,42 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    24 754,42
    +184,88 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,3092
    +0,0145 (+1,12 %)
     

Renault Mégane E-Tech et Kia Ceed Plug-in : roulez en charge !

·2 min de lecture

Débordés par les SUV, les breaks semblent ne plus avoir la cote. Un vent de nouveauté sur le segment des compactes permettra peut-être de les réhabiliter. Presque en même temps, Renault et Kia lancent des versions hybrides rechargeables de leurs modèles phares, les Mégane et Ceed. A première vue, difficile de distinguer ces modèles qui inaugurent une nouvelle catégorie automobile. Seules des trappes de charge supplémentaires (sur l'aile avant pour la Kia, symétrique à la trappe à essence, à l'arrière, sur la Renault) différencient ces variantes électrifiées de leurs jumelles thermiques.

Esthétiquement donc, ces deux nouveautés passent plutôt inaperçues. Les lignes sont sages et ce n'est pas le récent et très subtil restylage de la Mégane qui fera tourner les têtes. Loin des looks à la mode des SUV, ces deux breaks (les berlines correspondantes n'existent pas en hybride rechargeable) préfèrent miser sur la sportivité. Ainsi, le break Ceed électrifié adopte d'office, quelle que soit la finition, les boucliers plus agressifs de la GT Line. Quant à notre Mégane d'essai, elle oublie l'élégance au profit du dynamisme dans sa livrée RS Line, la plus huppée.

Des soutes un peu réduites, mais toujours pratiques

A l'intérieur, pas de bouleversement à signaler d'un côté comme de l'autre. La Mégane a profité de son restylage pour adopter un combiné d'instruments totalement numérique, comme les Clio et Captur. L'absence de touches de raccourcis autour de l'écran ou de bouton rotatif pour le volume de la radio ne favorisent pas l'ergonomie. Mais de nouvelles fonctionnalités font leur apparition, comme la programmation de charge. La finition reste de bon aloi, mais sans recherche particulière : les matériaux et assemblages sont de qualité satisfaisante, à l'exception des inserts décoratifs en faux carbone. Et les sièges baquets, certes confortables, apparaissent un peu hors-sujet dans ce modèle de bon père de famille.

La Kia Ceed ne charme pas non plus par un habitacle particulièr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi