Renault : lance un projet de construction de véhicules en Algérie

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA30,200,22

Renault, la Société Nationale de Véhicules Industriel (SNVI) et le Fond National d'Investissement (FNI) ont signé à Alger, un pacte d'actionnaires en vue de la création, en partenariat, d'une coentreprise à 51% pour la partie Algérienne et 49% pour Renault. La SNVI et le FNI se partagent les 51% respectivement à raison de 34% et 17%. C'est un plaisir et un honneur de participer aujourd'hui à la signature de l'accord afin de développer une filière automobile algérienne. Renault est fier d'être le premier constructeur automobile à s'installer industriellement en Algérie, et de contribuer ainsi au développement d'une filière automobile nationale a déclaré, Jean-Christophe Kugler, Directeur des Opérations de la région Euromed-Afrique:

L'accord prévoit l'implantation d'une usine à Oued Tlelat, au sud-ouest d'Oran, pour la production de Véhicules Particuliers et Utilitaires du Groupe Renault à destination principalement du marché local. Oued Tlelat a été choisi en raison de ses atouts pour le projet industriel : son réseau routier, sa main d'oeuvre qualifiée, sa proximité du port d'Oran, son infrastructure et la qualité du terrain. Il s'agit de développer une filière automobile en Algérie pour soutenir le développement du marché.

Le (Paris: FR0000072399 - actualité) volume annuel de production de l'usine commencera à 25.000 véhicules/an (7véhicules/heure) pour être augmenté dans une deuxième phase à 75.000 véhicules/an (15 véhicules/heure).

Le véhicule produit dans un premier temps sera 'Nouvelle Symbol'. L'intégration locale des véhicules évoluera également de manière progressive pour développer la filière automobile en Algérie. Cette intégration sera atteinte grâce aux investissements qui seront réalisés à l'intérieur de l'usine -tôlerie, emboutissage et peinture- mais aussi à l'extérieur de l'usine à travers notamment la mise en place d'un tissu de sous-traitance local fort du concours et de l'expertise de Renault. Ce processus, déjà entamé avec les experts de Renault aux niveaux des sous-traitants potentiels locaux, se poursuivra encore sur plusieurs années. La formation qui constitue une clé de succès de ce projet sera menée avec le savoir-faire et la technologie de Renault.