La bourse ferme dans 5 h 46 min
  • CAC 40

    6 725,75
    +49,85 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,56
    +1,94 (+0,05 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1884
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 812,10
    -10,10 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    32 419,96
    -1 104,85 (-3,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    934,85
    -26,05 (-2,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,77
    +0,51 (+0,72 %)
     
  • DAX

    15 578,47
    +9,74 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 109,06
    +27,34 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3914
    +0,0031 (+0,22 %)
     

Renault Kangoo et Volkswagen Caddy: ludospaces peu ludiques

·2 min de lecture

COMPARATIF – Le Renault Kangoo se distinguait jusqu’ici par un look bonhomme. Suivant l’exemple du Volkswagen Caddy, la nouvelle mouture mise sur une apparence plus sérieuse, sans doute pour mieux valoriser un raffinement en net progrès, supérieur à son concurrent allemand.

"Kangoo! – rooo". Rappelez-vous ce spot publicitaire des années 1990, lorsque Renault a lancé sa première génération de Kangoo. Son regard le rapprochait de la Twingo d’alors, qui semblait tout droit issue d’une bande dessinée. Et ses lignes rondouillardes amusaient les enfants. Ce n’était certes pas le pionnier du genre (le a cet honneur), mais il est sans doute celui qui a inspiré le nom de "ludospace", donné à cette catégorie de dérivés d’utilitaires adaptés à un usage familial. La deuxième génération, aux volumes encore plus replets, a fait perdurer cette image bonhomme. Mais pour la troisième mouture, c’est "finie la bamboche"! Certes, nous avons eu droit à un exemplaire rouge métallisé pour notre , un véritable Kangoo roux. Mais cette teinte ne peut dissimuler les lignes sérieuses du nouveau venu.

Comme son prédécesseur, le nouveau Renault Kangoo a été développé en partenariat avec Daimler, chez qui il prendra l’appellation de Mercedes-Benz Classe T, ou en version électrique. Mais cette fois, le constructeur allemand a pris part au projet dès la conception, ce qui explique sans doute ce sérieux. Le nez, qui semble partagé avec les berlines de la marque, est greffé sur un volume cubique qui ne peut renier ses origines laborieuses. En gris comme l’exemplaire qui a servi à ce comparatif, on ne peut que déplorer une présentation austère. Les jantes alliage et les montants noirs égaient à peine une silhouette avant tout fonctionnelle.

La modularité du Volkswagen Caddy demande des muscles

Ce sérieux, le Kangoo semble l’avoir puisé chez Volkswagen, où le Caddy reprend depuis des années les recettes françaises sans verser dans la même fantaisie esthétique. Entre les deux modèles, les dimensions sont équivalentes: l’allemand mesure 4,50 m de long, soit un petit centimètre de plus que le français. Cette nouvelle génération affiche une silhouette on ne peut plus classique, mais les stylistes ont cette fois travaillé le détail. La face avant, proche de celle de la Golf,[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Renault Kangoo dCi: la super R4 des années 2020Pourquoi les Kangoo, Berlingo et Caddy conservent tant d’adeptesMercedes EQT et Classe T : quand Daimler s’incline devant le savoir-faire de RenaultPeugeot Rifter: Très fonctionnel pour le travail et les loisirsOpel Combo Life : que vaut le cousin allemand du Citroën Berlingo ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles