Marchés français ouverture 12 min
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0701
    -0,0037 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    20 135,61
    +23,51 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    27 828,09
    +281,41 (+1,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,33
    +7,50 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     

RENAULT GROUP : INFORMATION DU 1ER TRIMESTRE 2022

·12 min de lecture
RENAULT
RENAULT

COMMUNIQUE DE PRESSE

22 avril 2022

1er trimestre 2022
Une politique commerciale performante qui se renforce grâce à un renouvellement profond de la gamme

  • Les ventes mondiales du Groupe s’élèvent à 552 000 véhicules au 1er trimestre 2022, dans un contexte de marché encore très perturbé.

  • Le chiffre d’affaires du Groupe s’établit à 9,7 milliards d’euros sur le trimestre, en baisse de 2,7 %
    (-0,7 % à taux de change et périmètre constants1).

  • Renault Group poursuit sa politique commerciale initiée au 3ème trimestre 2020 centrée sur la valeur :

    • Effet prix positif de 5,6 points sur le trimestre : la dynamique se poursuit.

    • Progression de la part des ventes sur les canaux les plus rentables : sur les cinq pays principaux d’Europe2, la part des ventes à particuliers s’établit à 69 % (vs 54 % au 1er trimestre 2021).

  • Le portefeuille de commandes du Groupe en Europe à fin mars est à un niveau record depuis 15 ans et représente 3,9 mois de ventes.

  • Cette politique commerciale est renforcée par le succès de ses nouveaux produits qui permettent à Renault Group de renforcer son leadership sur la mobilité hybride et électrique :

    • Renault Arkana enregistre plus de 9 000 commandes par mois au 1er trimestre dont 60 % en version E-TECH et 60 % sur le canal à particuliers.

    • Renault Megane E-TECH Electric connaît un lancement prometteur en affichant déjà plus de 10 000 commandes en deux mois, dont 70 % sur des versions supérieures.

    • Dacia Sandero demeure le véhicule le plus vendu auprès des clients particuliers en Europe.

    • Avec plus de 9 000 ventes en Europe et 20 500 commandes enregistrées au 1er trimestre, Dacia Spring 100% électrique est le 2ème véhicule électrique le plus vendu en France.

    • Nouveau Jogger s’annonce comme un nouveau succès de la marque Dacia avec 36 500 commandes en 4 mois et un mix à 70 % sur les versions supérieures en Europe.

    • La gamme E-TECH (véhicules 100 % électriques, hybrides rechargeables et hybrides) représente 36 % des ventes de véhicules particuliers de la marque Renault en Europe sur le trimestre, en progression de 13 points par rapport au 1er trimestre 2021.

  • Le Groupe renforce sa compétitivité avec des programmes de réduction de coûts additionnels.

  • Renault Group confirme ses perspectives financières telles qu’annoncées le 23 mars 2022.

  • Renault Group présentera, lors d’un Capital Market Day à l’automne 2022, une mise à jour de ses objectifs financiers et de sa stratégie le positionnant comme un acteur de référence compétitif, technologique et responsable.

« La création de valeur est au cœur de la stratégie de Renault Group et se reflète dans l’activité du 1er trimestre 2022. Nos ventes sur les canaux les plus rentables continuent de progresser et la politique commerciale proactive du Groupe déployée depuis mi -2020 porte ses fruits. De plus, le succès de la gamme E-TECH continue de se vérifier. Le portefeuille de commandes, à un niveau record, se renforce et bénéficie de nos gammes prometteuses et compétitives de nouveaux véhicules.

Dans un environnement de marché très perturbé par le conflit en Ukraine, la crise des semi-conducteurs et l’inflation, Renault Group poursuit son redressement et accélère le déploiement de sa stratégie. », a déclaré Thierry Piéton, Directeur financier de Renault Group

Boulogne-Billancourt, le 22 avril 2022 –

RÉSULTATS COMMERCIAUX : FAITS MARQUANTS DU 1er TRIMESTRE

Renault Group, dans un contexte perturbé par la crise des semi-conducteurs et le conflit en Ukraine, a vendu 552 000 véhicules au 1er trimestre 2022 en baisse de 17,1 % par rapport au 1er trimestre 2021.

Renault Group poursuit sa politique commerciale orientée vers la création de valeur qui conduit à une progression de la part de ses ventes sur les canaux les plus rentables. Sur les cinq pays principaux d’Europe (France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni), la part des ventes à particuliers représente 69 % versus 54 % au 1er trimestre 2021.

La marque Renault renforce sa position dominante en Europe sur le marché électrifié avec la gamme E-TECH qui représente 36 % de ses ventes de véhicules particuliers soit 13 points de plus qu’au 1er trimestre 2021, dans un marché électrifié à 29 % (+8 pts vs 2021). La gamme d’hybrides (HEV et PHEV), constituée de Renault Clio, Renault Captur, Renault Arkana et Renault Megane, est en croissance de 40 % par rapport au 1er trimestre 2021. Ainsi, Renault confirme son positionnement comme un acteur de référence de la mobilité électrique et hybride.

Le renouvellement de la gamme de Dacia est un succès porté notamment par Nouvelle Sandero qui demeure le véhicule le plus vendu auprès des clients particuliers en Europe et par Duster qui atteint 2 millions de ventes depuis son lancement. La Dacia Spring 100 % électrique affiche plus de 9 000 ventes en Europe au 1er trimestre et est le 2ème véhicule électrique le plus vendu en France.

L’activité d’Alpine est portée en ce début d'année par le lancement de la nouvelle gamme autour de son iconique A110 et enregistre une croissance de 67 % de ses ventes sur le trimestre.

Le portefeuille de commandes du Groupe en Europe, déjà à un niveau record à fin 2021, continue de croître et s’élève à 3,9 mois de ventes au 31 mars 2022. Nouvelle Spring enregistre 20 500 commandes au 1er trimestre et Nouveau Jogger s’annonce comme un nouveau succès de la marque Dacia avec un fort carnet de commandes (36 500 commandes en 4 mois, avec un mix à 70 % sur les versions supérieures en Europe). Quant à la Megane E-TECH Electric, elle affiche déjà plus de 10 000 commandes en deux mois, dont 70 % sur des versions supérieures. Les premières livraisons de Megane E-TECH Electric arriveront en mai pour la France et en juin pour les principaux marchés européens.

CHIFFRE D’AFFAIRES DU TRIMESTRE

Au 1er trimestre 2022, le chiffre d’affaires du Groupe s’élève 9,7 milliards d’euros en baisse de 2,7 % par rapport à l’année dernière. A taux de change et périmètre constants3, la baisse est de 0,7 %.

Le chiffre d’affaires d’AVTOVAZ et Renault Russie est de 0,9 milliard d’euros, en repli de 15,7 % sur la période, l’activité ayant été fortement impactée à partir du 24 février par le conflit en Ukraine. La contribution d'AVTOVAZ s’établit à 527 millions d'euros, soit une baisse de 23,1 %. Le chiffre d'affaires de Renault Russie s'élève à 367 millions d'euros, en baisse de seulement 2,1 % du fait d’opérations de déstockage et de hausses de prix.

Hors activités d’AVTOVAZ et de Renault Russie, le chiffre d’affaires du Groupe est de 8,9 milliards d’euros, en baisse de 1,1 % et le chiffre d’affaires de l’Automobile s’élève à 8,1 milliards d’euros, en repli de 1,0 %. Cette variation provient notamment des éléments suivants :

Les effets de change, négatifs à hauteur de -0,9 point, sont dus principalement à la dévaluation de la Livre turque et dans une moindre mesure du Peso argentin.

L’effet volume de -8,9 points s’explique principalement par la baisse du marché automobile en Europe en lien avec la pénurie des semi-conducteurs, affectant principalement les ventes de la marque Renault, Dacia étant moins exposé aux fournisseurs les plus touchés.

L’effet prix, positif de 5,6 points, reflète la poursuite de notre politique privilégiant la valeur sur le volume des ventes ainsi que des hausses de prix pour compenser l’inflation des coûts et la dévaluation de certaines devises (Livre turque et Peso argentin).

L’effet mix produit de +2,2 points reflète le lancement de Jogger au cours de ce trimestre et le succès du modèle Arkana lancé au 2ème trimestre 2021.

L’impact des ventes aux partenaires est négatif de -2,8 points. Il résulte principalement de la baisse de production de moteurs diesel et de véhicules pour nos partenaires, notamment liée à la fin du contrat de Master pour Opel et de Trafic pour Fiat à la fin de l’année 2021.

L’effet « autres » affiche une contribution positive de 3,4 points notamment liée au retraitement des ventes avec engagement de reprise, en baisse par rapport au 1er trimestre 2021 et soutenue par la performance de l’activité de ventes de pièces et accessoires et de Renault Retail Group.

Les Services de mobilité contribuent pour 8 millions d’euros au chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022.

Le Financement des ventes (RCI Bank & Services) réalise un chiffre d’affaires de 737 millions d’euros au 1er trimestre en baisse de 2,9 % par rapport au 1er trimestre 2021, en lien avec l’actif productif moyen (43,7 milliards d’euros) qui est en repli de 4,7 % par rapport à la même période en 2021. Cette baisse provient de l’impact de la stratégie du Groupe d’optimisation des stocks réseau.
L’activité clientèle enregistre une hausse de nouveaux financements de 5,4 %. Le montant moyen financé sur les nouveaux contrats est en augmentation et permet de compenser la baisse de 9,7 % du nombre de nouveaux contrats liée à la réduction des immatriculations du Groupe.

Au 31 mars 2022, les stocks totaux (y compris le réseau indépendant) représentent 336 000 véhicules (soit 63 jours de ventes passées), contre 487 000 véhicules à fin mars 2021 et sont stables par rapport au 31 décembre 2021.

Perspectives & stratégie

Le 23 mars 2022, Renault Group a annoncé :

  • la suspension des activités de l’usine Renault de Moscou et l’évaluation des options possibles concernant sa participation dans AVTOVAZ tout en agissant de manière responsable envers ses 45 000 salariés en Russie,

  • la mise à jour de ses perspectives financières pour l’année 2022 en conséquence de ces décisions avec :

    • une marge opérationnelle du Groupe de l’ordre 3 % ;

    • un free cash-flow opérationnel de l’Automobile positif.

L’environnement de marché reste impacté par la crise des semi-conducteurs. Le Groupe confirme une perte totale de production 2022 estimée à 300 000 véhicules, principalement au 1er semestre.

Dans un contexte de forte inflation des coûts, le Groupe poursuit sa politique commerciale axée sur la valeur et renforce sa compétitivité avec des programmes de réduction de coûts additionnels.

Comme indiqué lors de la présentation de ses résultats annuels le 18 février 2022, le Groupe confirme être en avance sur ses objectifs moyen-terme Renaulution et accélère la mise en œuvre de son plan stratégique.

Renault Group présentera, lors d’un Capital Market Day à l’automne 2022, une mise à jour de ses objectifs financiers et de sa stratégie le positionnant comme un acteur de référence compétitif, technologique et responsable.

Chiffre d’affaires consolidé de Renault Group

(en millions d’euros)

2021

2022

Variation

2022/2021

1er trimestre

Automobile hors AVTOVAZ

8 566

8 476

-1,1 %

Dont Renault Russie

375

367

-2,1 %

AVTOVAZ

685

527

-23,1 %

Services de mobilité

5

8

+60,0 %

Financement des ventes

759

737

-2,9 %

Total

10 015

9 748

-2,7 %

Les 15 principaux marchés de Renault Group à fin mars 2022

Cumul à fin mars 2022

Volumes (1)

(en unités)

Pénétration
VP+VU

(en %)

1

FRANCE

104 145

22,8

2

RUSSIE

75 104

27,1

3

ITALIE

38 918

9,9

4

ALLEMAGNE

37 382

5,5

5

TURQUIE

29 648

19,5

6

BRESIL

26 048

7,0

7

INDE

23 205

2,2

8

MAROC

16 502

39,9

9

ESPAGNE + CANARIES

16 179

8,5

10

ROYAUME-UNI

15 835

3,2

11

BELGIQUE + LUXEMBOURG

13 749

10,4

12

COREE DU SUD

12 659

3,5

13

POLOGNE

12 587

10,7

14

ARGENTINE

10 218

10,2

15

COLOMBIE

10 031

19,4

(1) Chiffres de ventes hors Twizy

Total des ventes de Renault Group VP+VU par marque

1er trimestre

2021

2022

% variation

RENAULT

VP

337 661

279 185

-17,3

VU

96 485

69 547

-27,9

VP+VU*

434 146

348 732

-19,7

Dont Renault Russie

30 364

22 392

-26,3

RENAULT KOREA MOTORS

VP

12 227

12 032

-1,6

DACIA

VP

109 837

126 443

15,1

VU

11 055

1 472

-86,7

VP+VU

120 892

127 915

5,8

LADA

VP

88 381

57 832

-34,6

VU

2 268

2 776

22,4

VP+VU

90 649

60 608

-33,1

ALPINE

VP

424

709

67,2

JINBEI&HUASONG

VP

22

-

-100,0

VU

6 407

-

-100,0

VP+VU

6 429

-

-100,0

EVEASY

VP

479

1 737

262,6

RENAULT GROUP

VP

549 031

477 938

-12,9

VU

116 215

73 795

-36,5

VP+VU

665 246

551 733

-17,1

Dont Renault Russie + LADA

121 013

83 000

-31,4

A propos de Renault Group

Renault Group est aux avant-postes d’une mobilité qui se réinvente. Fort de son alliance avec Nissan et Mitsubishi Motors, et de son expertise unique en termes d’électrification, Renault Group s’appuie sur la complémentarité de ses 5 marques - Renault – Dacia – LADA – Alpine et Mobilize – et propose des solutions de mobilités durables et innovantes à ses clients. Implanté dans plus de 130 pays, le Groupe a vendu 2,7 millions de véhicules en 2021. Il réunit près de 160 000 collaborateurs qui incarnent au quotidien sa Raison d’Etre, pour que la mobilité nous rapproche les uns des autres. Prêt à relever des défis sur route comme en compétition, le Groupe est engagé dans une transformation ambitieuse et génératrice de valeur. Celle-ci est centrée sur le développement de technologies et de services inédits, d’une nouvelle gamme de véhicules encore plus compétitive, équilibrée et électrifiée. En phase avec les enjeux environnementaux, Renault Group a l’ambition d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici à 2040.
https://www.renaultgroup.com/

RENAULT GROUP RELATIONS INVESTISSEURS

Philippine de Schonen
+33 6 13 45 68 39
philippine.de-schonen@renault.com





RENAULT GROUP
RELATIONS PRESSE





Frédéric Texier
+33 6 10 78 49 20
frederic.texier@renault.com



Astrid de Latude
+33 6 25 63 22 08
astrid.de-latude@renault.com


1 Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change et périmètre constants, Renault Group recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens de la période précédente, et en excluant les variations de périmètres significatives intervenues au cours de la période.
2 France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni
3 Afin d'analyser la variation du chiffre d'affaires consolidé à taux de change et périmètre constants, Renault Group recalcule le chiffre d'affaires de l’exercice en cours en appliquant les taux de change moyens de la période précédente, et en excluant les variations de périmètres significatives intervenues au cours de la période.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles