Publicité
Marchés français ouverture 2 h 50 min
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 438,68
    +336,24 (+0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0728
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    17 895,82
    -40,30 (-0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 935,25
    -768,40 (-1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 362,07
    -26,09 (-1,88 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Comment Renault fabrique à Douai une R5 électrique à 25 000 euros

À l’atelier tôlerie de l'usine Renault de Douai, des robots soudent les côtés de caisse et figent la géométrie en scrutant chaque détail de la R5 et en assemblant la caisse comme un immense puzzle en 3D composé de 350 pièces.    - Credit:O.Ubertalli / Le Point
À l’atelier tôlerie de l'usine Renault de Douai, des robots soudent les côtés de caisse et figent la géométrie en scrutant chaque détail de la R5 et en assemblant la caisse comme un immense puzzle en 3D composé de 350 pièces. - Credit:O.Ubertalli / Le Point

Il pleut dehors en cette matinée de janvier, mais une excitation collective anime toute l'usine Renault de Douai (Hauts-de-France), qui appartient au pôle ElectriCity du constructeur. Sur la ligne de montage, un joyeux attroupement d'une dizaine d'opérateurs entoure l'une des premières R5 cru 2024 qui chemine. Mains sous le capot et dans le coffre de la caisse métallique, les ouvriers apprennent la manière d'assembler les différentes pièces. On la touche, on la regarde, mais il est interdit de la prendre en photo. « Quel plaisir de travailler sur cette voiture mythique qui revit ! Elle a vraiment une belle bouille ! » s'enthousiasme Maxime Leclercq, un grand gaillard qui supervise l'industrialisation du véhicule. L'usine de Douai, qui a ouvert en 1974 en produisant justement des R5, a été complètement reconfigurée en un an.

Renault, qui vise les 400 000 véhicules électriques en 2025, a investi plus de 500 millions d'euros pour transformer les ateliers et les lignes qui accueillent déjà les Mégane et Scenic électriques. Ils ne produisent plus de véhicules à moteur thermique depuis mai 2023. Le 10 novembre 2023, la première R5 électrique a fait son apparition sur les lignes. On la fabrique surtout de nuit pour roder les équipes et la nouvelle plateforme commune entre Renault et Nissan pour les citadines électriques, la CMF-B-EV, différente de celle utilisée pour leurs voitures électriques familiales, telle la Megane E-Tech.

À LIRE AUSSI Voitures électriques [...] Lire la suite