La bourse est fermée

Renault embauche en France, après une chute des effectifs

Renault annonce 5.000 embauches en France sur la période 2017-2019. Mais 2.600 ont déjà été effectuées. Les effectifs nets dans l'Hexagone de Renault sont repartis légèrement à la hausse. Mais ils sont en retrait d'un tiers par rapport à 2005:

Renault embauche. Le constructeur tricolore (actionnaire de Challenges), qui s'était engagé sur 3.600 embauches à contrat déterminé en France sur la période 2017-2019, revoit ses promesses à la hausse.  Il s'engage désormais sur 5.000 recrutements en CDI en France pour la même période. Un avenant à l'accord de 2017 a été signé ce lundi avec les organisations syndicales CFDT, FO et CFE-CGC. Il est vrai que, depuis janvier 2017, 2.600 embauches ont déjà été effectuées dans l'Hexagone. L'accord initial avait été passé par la firme au losange avec les partenaires sociaux le 13 janvier 2017, lors du renouvellement des accords de compétitivité de 2013. Ces nouvelles embauches concerneront en particulier des ingénieurs ADAS (aide à la conduite), des spécialistes des motorisations hybrides et de la simulation numérique, des développeurs et ingénieurs Big Data.

Hausse des effectifs nets, après une dégringolade

Pour la première fois depuis au moins deux décennies, un constructeur automobile tricolore augmente ses effectifs nets en France. Renault a ainsi affiché un solde net positif de 661 emplois en 2016 dans l'Hexagone et de 1.471 en 2017, pour un total de 47.711 salariés. PSA a pour sa part perdu encore 4.945 pe[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Pourquoi PSA et Renault triomphent en Iran malgré les incertitudesRenault : «L’Alliance investira 1 milliard de dollars dans des start-up»Renault-Nissan: "on ne parle pas de fusion" selon BercyRenault grimpe en Bourse après une rumeur de fusion avec NissanRenault casse les prix sur les pièces d'entretien