La bourse ferme dans 7 h 6 min

Renault: le départ d'un directeur laisse un Français en position pour succéder à Ghosn

1 / 2

Renault: le départ d'un directeur laisse un Français en position pour succéder à Ghosn

L'Allemand Stefan Mueller, actuel directeur délégué à la performance chez Renault serait sur le départ, ce qui laisserait le champs libre à Thierry Bolloré pour devenir numéro deux de Carlos Ghosn. Et éventuellement lui succéder en juin, rapporte Reuters ce vendredi.

Un Français pour succéder à Carlos Ghosn à la présidence de Renault? C'est ce qui semble se profiler ce vendredi avec le départ prochain de Stefan Mueller, rapporte Reuters ce vendredi.

L'Allemand, actuellement directeur délégué à la performance de Renault, serait en effet sur le point de quitter le groupe, selon l'agence britannique qui cite des sources proches du groupe. Son départ devrait être décidé la semaine prochaine, ajoute-t-elle. Or son nom était régulièrement cité parmi ceux des potentiels seconds de Carlos Ghosn, qui n'avait plus de numéro deux depuis le départ de Carlos Tavares pour diriger PSA en 2013.

Une annonce en février?

Ainsi, le Français Thierry Bolloré, qui occupe le poste de directeur délégué à la compétitivité, aurait le champ libre pour devenir directeur général délégué de Renault. Autrement dit, l'homme de 54 ans passé par Michelin et Faurecia avant d'entrer chez Renault en 2012 deviendrait numéro deux de Carlos Ghosn. Donc son successeur logique.

Le constructeur a entamé en décembre 2017 le processus de recherche d'un successeur pour son emblématique patron, dont le mandat arrive à échéance en juin 2018, affirmait Les Échos. Le groupe cherchait à désigner un successeur à son PDG en février 2018, indiquait le quotidien, selon qui le constructeur voulait privilégier une candidature en interne.

Carlos Ghosn, 63 ans, qui a déjà quitté les...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi