La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 153,24
    -61,05 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Renault Clio hybride 145: remise à jour, une excellente rivale pour Toyota et Honda

ESSAI AUTO DU WEEK-END- Puissance augmentée, gestion du moteur revue pour plus de douceur, la Renault Clio E-Tech se révèle un excellente petite auto hybride, sûre, plaisante en ville et sur route, sobre de surcroît. Les rivales Toyota Yaris et Honda Jazz sont moins polyvalentes.

La Clio était la première hybride Renault en 2020. Du coup, elle n’avait pas reçu les améliorations ultérieures de cette même motorisation sur les Captur ou Arkana. C’est désormais chose faite. La Clio y gagne cinq chevaux et surtout une gestion revue, censée lisser les petits à-coups dont elle souffrait à l’origine. Une raison suffisante pour en reprendre le volant. Avec plaisir, vu le bilan fort satisfaisant de cette (re)prise en mains.

Renault Clio E Tech contre Toyota Yaris Hybride (2020) - 7 Crédit : Image © Challenges — E. Bergerolle
Renault Clio E Tech contre Toyota Yaris Hybride (2020) - 7 Crédit : Image © Challenges — E. Bergerolle

Progrès sensibles en fluidité

La conduite se révèle, de fait, bien plus… fluide ! Les progrès sont flagrants. L’effet glissement de transmission - genre mobylette - quand on accélère est nettement moins sensible. En fait, le moteur thermique sert de génératrice, fonctionnant à régime constant, comme chez Honda. Si on accélère, c’est le moteur électrique qui donne le surcroît de puissance. D’où cette (fausse) sensation que l’on appuie sur la pédale dans le vide. Le phénomène, à peine perceptible désormais, apparaît beaucoup moins déplaisant que chez Toyota ou Honda ! Le système fonctionne efficacement, souplement, sans à-coups. Avec une remarquable douceur en ville et sur route plane. On démarre évidemment en électrique, silencieusement. L’autonomie en mode zéro émission ne pourra pas toutefois dépasser 4 kilomètres.

La voiture ne peine pas. Cependant, il faut quand même forcer pour obtenir de bonnes performances sur route et autoroute. Les cinq chevaux de plus ne changent pas grand-chose. On aimerait plus d’aisance à partir de 110 km/h. Ceci dit, les performances sont fort concurrentielles pour une petite routière. Elles s’améliorent un tantinet en mode Sport, que nous n'avons quasiment pas utilisé. Le mode normal suffit amplement. Dommage néanmoins que le mode personnalisé My Sense ne serve à rien, car on peut tout régler sauf la… mécanique ! Il est également regrettable que Renault ait prévu un levier dont les crans ne sont pas assez marqués. Du coup, on passe sans le faire exprès du mode classique « D » au mode « B », réservé a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi