La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 760,30
    -4 614,24 (-10,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 331,01
    -56,90 (-4,10 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Renault : 3 équipementiers auto de Gupta en cessation de paiement, 850 emplois en question

·1 min de lecture

Vents contraires sur le front de l'emploi. Les 3 équipementiers automobiles de la Vienne et de l'Indre appartenant au groupe Alvance de l'Indo-Britannique Sanjeev Gupta seront déclarés demain en cessation de paiement, rapportent les syndicats à l'issue d'un CSE. Totalisant quelque 850 salariés, les deux unités aluminium et fonte des Fonderies du Poitou, à Ingrandes près de Châtellerault, ainsi qu'Alvance Aluminium Wheels, à Diors près de Châteauroux, sont les premières sociétés du groupe du magnat de l'acier à déposer le bilan depuis la chute de la société financière britannique Greensill, à qui le conglomérat doit des milliards d'euros.

Cependant, un porte-parole d'Alvance a tenu à souligner que "cette décision n'affectait pas et n'incluait pas les autres sites d'Alvance, Alvance Aluminium Dunkerque dans le nord de la France, Alvance Aluminium Duffel en Belgique ou Alvance British Aluminium à Lochaber, en Ecosse - qui fonctionnaient tous normalement, bénéficiaient de fortes positions sur le marché et avaient des trésoreries positives". Les syndicats ont été informés par l'administrateur judiciaire nommé pour suivre le dossier par le tribunal de commerce de Paris, ville où se trouve le siège d'Alvance, maison mère de Liberty House, une société du Gupta Family Group Alliance (GFG Alliance), de Sanjeev Gupta.

>> A lire aussi - 17 choses à savoir sur Renault

Les entreprises devraient être placées en redressement judiciaire d'ici la fin du mois, a expliqué l'administrateur selon Jean-Philippe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voiture électrique : l’installation de bornes de recharge dans l'UE doit s’accélérer, avertit la Cour des Comptes
Citroën (Stellantis) veut écouler 1 million de véhicules en 2021, retour de la croissance en vue
Citroën C5 X : le tour du propriétaire avec le chef de produit
Vente d'éthylotests obligatoire, prix des péages, la Dacia Spring chez Leclerc… le JT Auto
Malus auto : les couacs étonnants de la taxe écolo