La bourse est fermée

Renault, évolution en vue d’ici l’arrivée du nouveau directeur général : le conseil Bourse du jour

PSA Peugeot Citroën et Renault ont chuté à la Bourse de Paris ce lundi. Deutsche Bank a dégradé sa recommandation d’Acheter à Conserver sur l’action Peugeot, tout en réduisant son objectif de cours de 28 à 26 euros, ce qui laisse tout de même entrevoir un potentiel d’appréciation théorique de 13%, sur la base de la cible du géant financier allemand. Si le projet de fusion avec Fiat Chrysler Automobiles fait sens compte tenu de la complémentarité géographique et des économies d'échelle, le constructeur italo-américain est le principal bénéficiaire de l’opération, dénonce-t-il. Et les actionnaires de PSA prendraient tous les risques, tels que la mise en œuvre de la restructuration et la gestion de la complexité de la nouvelle entité, selon l’établissement, qui souligne par ailleurs qu’il faudra 12 mois pour que l'opération soit menée à bien et qu'elle soit pleinement approuvée par les administrations.

L’action Renault a elle aussi reculé. “Des noms circulent pour la nouvelle direction générale de Renault, en remplacement de Thierry Bolloré : Luca de Meo, le patron de Seat et Patrick Koller, le patron de Faurecia, qui serait second sur la liste, avec pour objectif de finaliser “dans quelques semaines au maximum” une liste de 3 ou 4 noms qui sera transmise au comité de nominations du conseil d’administration”, rapporte Invest Securities. Renault et Nissan pourraient renforcer leurs liens. “Les nouvelles équipes de direction, moins otages du passé, commencent à s’affirmer. Elles devront tout faire pour que le mariage atypique de l’Alliance se décide enfin à mettre beaucoup plus de choses en commun”, souligne la société de Bourse.

>> A lire aussi - L'énorme pactole que pourrait toucher Thierry Bolloré de Renault

Les difficultés auxquelles sont confrontées les deux entreprises pourraient aussi être une chance pour l’Alliance, renforçant plus que jamais la nécessité de coopérer pour réduire les coûts et accélérer leur redressement. Selon plusieurs sources, l’atmosphère a déjà

(...) Cliquez ici pour voir la suite