Marchés français ouverture 6 h 11 min
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 839,60
    -188,24 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0355
    +0,0020 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    18 145,63
    -59,05 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    16 283,29
    +454,66 (+2,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,72
    +11,99 (+3,09 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     

Hélicoptères militaires, H160... Les secrets de la remontada d'Airbus Helicopters

Eric Raz/Airbus Helicopters

Grâce à ses investissements pour renouveler sa gamme d'appareils (H160, H145, H125...) et une réorganisation de ses sites industriels, le leader mondial des hélicoptères profite de l'embellie sur les marchés civils et militaires.

Le trentenaire se porte bien, merci pour lui. Trois décennies après sa création, en 1992, lors de la fusion des divisions hélicoptères du français Aerospatiale et de l'allemand Dasa, Airbus Helicopters connaît un rebond fulgurant. Les livraisons du groupe avaient fondu de moitié entre 2010 et 2020, plombées notamment par l'atonie du marché oil&gas (desserte de plateformes pétrolières et gazières) et par la crise du Covid. L'année 2021 a vu un redécollage spectaculaire avec 414 commandes enregistrées, en hausse de 54%, et 338 livraisons, en augmentation de 13%.

Le pari H160

La filiale d'Airbus contrôle ainsi un peu plus de la moitié du marché civil (52%), loin devant l'italien Leonardo (16%) et l'américain Bell (16%). "L'année 2022 confirme cette tendance, se réjouit Bruno Even, PDG du groupe. Les ventes d'hélicoptères légers sont excellentes, le marché militaire bénéficie du contexte géopolitique et l'Oil&Gas montre des signes de redémarrage."

Comment expliquer cette impressionnante remontada? L'entreprise a su se remettre dans le sens du vent. Malgré la crise, le groupe de Marignane (Bouches-du-Rhône) a continué d'investir dans ses produits. Il a dégainé, en 2020 et 2021, de nouvelles versions plus puissantes des best-sellers H125 et H145. Il a surtout frappé un grand coup en mettant en service en décembre 2021, avec trois ans de retard, son tout nouvel hélicoptère de gamme intermédiaire, le H160, sur un segment jusque-là trusté par l'AW139 de l'italien Leonardo.

Lire aussiAirbus relève son objectif de trésorerie en raison de la vigueur du dollar

L'appareil de 6 tonnes, dans lequel Airbus a investi 1 milliard d'euros, se veut une rupture par rapport aux hélicoptères actuels. Grâce à un fuselage en matériaux composites, un nouveau moteur développé par Safran Helicopter Engines (l'Arrano) et un rotor arrière légèrement incliné qui améliore sa portance, l'engin est plus sobre en carburant de 15% que ses concurrents. Ses pales Blue Edge aux extrémités en forme de boome[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi