Marchés français ouverture 49 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 211,81
    +186,35 (+0,64 %)
     
  • EUR/USD

    1,1658
    +0,0039 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    25 688,77
    +279,02 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    53 488,02
    -451,26 (-0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 456,09
    +4,45 (+0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Remboursement des consultations: pourquoi les psychologues sont en colère

·2 min de lecture

Alors que la crise sanitaire a lourdement impacté la santé mentale des Français avec davantage de dépressions signalées par les professionnels de santé, le gouvernement a annoncé ce mardi 28 septembre la prise en charge par l’Assurance maladie des séances chez le psychologue pour tous dès 2022. Une mesure à 660 millions d’euros sur cinq ans qui ne ravit pas l’ensemble des praticiens.

À l’occasion des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, a annoncé ce mardi 28 septembre le remboursement sous prescription médicale des consultations de psychologues libéraux "pour toute la population à partir de l'âge de trois ans", et ce, dès 2022. Toute personne présentant des troubles anxio-dépressifs ou des difficultés "légères ou modérées" concernant leur état de santé mentale peuvent bénéficier de ce dispositif, à condition d’avoir préalablement consulté un médecin généraliste. Le coût de cette mesure devrait atteindre 660 millions d’euros sur cinq ans dont 50 millions seront dépensés par l’Assurance maladie en 2022, selon le .

Un plafonnement jugé trop bas

Un forfait de huit séances sera ainsi remboursé par la Sécurité sociale avec une première consultation à 40 euros, et les sept autres à 30 euros. "Il pourra être renouvelé si la prescription médicale le propose", a précisé le président de la République. Dans les faits pourtant, une poignée de séances seraient concernées par ce remboursement. Déjà parce que la mesure est loin de concerner tous les praticiens. Sur les 80.000 psychologues en France, seuls "environ 25.000 sont libéraux", précise Patrick-Ange Raoult, président du syndicat national des psychologues (SNP). Ensuite, seules les séances plafonnées à 40 ou 30 euros seront remboursées. Or, le tarif moyen pratiqué par la profession est compris en moyenne entre 60 et 70 euros selon les syndicats.

"Les dépassements d’honoraires sont interdits avec ce dispositif donc comment voulez-vous que je passe d’un tarif à 65 euros à 30 euros? Avec les charges, je gagnerais seulement 15 euros par consultation, c’est scandaleux, s’indigne Mireille Bouskéla, psychologue depuis une trentaine d’années exerçant en Seine-Saint-Denis. C’est un effet d’annonce à l’approche de la présidentielle."

Les jeunes diplômés en quête de visibilité pourraient certes y trouver un intérêt. Lors de son discours, Emmanuel Macron avait d’ailleurs souligné qu’elle était davanta[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles