La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 036,40
    +562,18 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Remboursement billet d'avion : comment récupérer son argent (et ce n'est pas simple)

Marie RIALLAND
·2 min de lecture
vacances, voyage, avions, étranger
vacances, voyage, avions, étranger

Vous aviez réservé un vol mais son avenir est incertain ? Après le confinement, le semi-confinement, la limitation des 100 kilomètres et le couvre-feu national, la France a fermé fin janvier ses frontières aux pays extérieurs à l’Union européenne, « sauf motif impérieux ». Quelles conséquences pour un voyage en avion prévu de longue date ? Une problématique qui s'ajoute à celles des remboursements en cours et des avoirs non utilisés dont la date d'échéance approche. Les éclairages de MoneyVox avec Khalid El Wardi, secrétaire général de la Médiation Tourisme et Voyage, et Raphaël Bartlomé, responsable du service juridique de l’UFC-Que Choisir.

Vol annulé = vol remboursé (c’est la loi)

Lorsqu’une compagnie aérienne annule un vol (peu importe la raison de l’annulation) et que le passager n’a donc pas pu profiter de la prestation achetée, ce dernier doit être remboursé (peu importe aussi la nature de son billet : annulable ou non, modifiable ou non…). C’est ce que prévoit le règlement européen n° 261/2004, qui établit des règles communes à tous les pays membres de l’UE en matière d'indemnisation et d'assistance des passagers en cas de refus d'embarquement, d'annulation ou de retard d'un vol. La règlementation prévoit un remboursement « dans un délai de sept jours », au prix auquel le billet d’avion a été acheté. Cette indemnisation peut être effectuée « en espèces, par virement bancaire électronique, par virement bancaire, par chèque, ou, avec l'accord signé du passager, sous forme de bons de voyage ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : les recettes de Generali pour ringardiser le fonds euros
- VIDEO. Braquage de banque : ces 5 casses qui ont marqué l'Histoire
- Puis-je payer moins cher mon assurance habitation si mes biens ont peu de valeur ?