Publicité
La bourse ferme dans 2 h 22 min
  • CAC 40

    7 938,60
    -9,80 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 880,06
    -5,68 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    38 972,41
    -96,82 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0832
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    2 044,40
    +0,30 (+0,01 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 985,68
    +3 487,06 (+6,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,98
    +0,11 (+0,14 %)
     
  • DAX

    17 580,85
    +24,36 (+0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 622,31
    -60,71 (-0,79 %)
     
  • Nasdaq

    16 035,30
    +59,05 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 078,18
    +8,65 (+0,17 %)
     
  • Nikkei 225

    39 208,03
    -31,49 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    16 536,85
    -253,95 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2644
    -0,0043 (-0,34 %)
     

Remarques racistes et sexistes : un groupe WhatsApp embarrasse deux magistrats et quatre policiers

©iStock/Gwengoat

Deux anciens magistrats du parquet de Montauban (Tarn-et-Garonne) et des policiers auraient échangé des messages extrêmement problématiques dans un groupe WhatsApp, selon une information révélée par nos confrères du « Parisien ».

Des propos racistes, obscènes et sexistes. Sur un groupe WhatsApp, quatre policiers et deux anciens magistrats du parquet de Montauban (Tarn-et-Garonne) auraient échangé des messages déontologiquement problématiques, selon des révélations du « Parisien ». Cette conversation a été découverte à la suite d’une enquête visant un policier de Montauban. Âgé de 43 ans, ce dernier comparaît ce jeudi 11 mai pour harcèlement sur son ex-conjoint, faux en écriture publique et détournement de données à caractère personnel.

...Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi