Marchés français ouverture 4 h 11 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 213,20
    +187,74 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1641
    +0,0023 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    25 789,33
    +379,58 (+1,49 %)
     
  • BTC-EUR

    53 045,18
    -752,09 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,46
    -7,18 (-0,49 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Des reliefs repérés depuis la Terre sur un objet transneptunien

·1 min de lecture

Résoudre la surface d'un objet transneptunien, c'est-à-dire un corps dont l'orbite est majoritairement au-delà de celle de Neptune, n'est pas chose aisée sans envoyer une sonde sur place. Sur les près de 4 000 objets connus à ce jour dans cette région du système solaire, seul le système plutonien et (486958) Arrokoth ont ainsi été explorés, grâce à la sonde New Horizons. Les images de Pluton et de Charon ont alors révélé des sommets atteignant 6 kilomètres tandis que les images retraitées d'Obéron, le plus grand satellite d'Uranus, qui avaient été prises par Voyager 2, montrent une montagne d'environ 11 kilomètres.

Il arrive cependant qu'un transneptunien passe entre nous et une étoile. Lors d'un tel événement, appelé occultation, le transneptunien cache pendant quelques secondes l'étoile, ce qui permet de révéler de précieux détails sur le petit corps (et éventuellement sur l'étoile). Les occultations stellaires ont ainsi permis des avancées remarquables dans la connaissance des propriétés physiques et des anneaux de centaures et de transneptuniens.

Profil projeté détecté de (307261) 2002 MS4 lors de l'occultation stellaire du 8 août 2020. Les lignes bleues sont les détections positives, avec les incertitudes en rouge. Les segments verts présentent la région environnante. La ligne noire est le meilleur ajustement elliptique. Les régions grisées sont les solutions à l'intérieur de 3σ d'incertitude. © Rommel et al. (2021)
Profil projeté détecté de (307261) 2002 MS4 lors de l'occultation stellaire du 8 août 2020. Les lignes bleues sont les détections positives, avec les incertitudes en rouge. Les segments verts présentent la région environnante. La ligne noire est le meilleur ajustement elliptique. Les régions grisées sont les solutions à l'intérieur de 3σ d'incertitude. © Rommel et al. (2021)

Un gros objet au-delà des planètes

(307261) 2002 MS4 est un objet transneptunien, plus précisément un objet classique de la ceinture de Kuiper (aussi nommé « cubewano »), c'est-à-dire qui n'est pas en résonance orbitale avec Neptune. 2002 MS4 est considéré comme « chaud », non pas au sens de sa température — aussi loin du Soleil, il y fait dans les −230 °C ! —, mais au sens dynamique, c'est-à-dire que son orbite est relativement inclinée (17,7°).

Dispersion radiale du meilleur ajustement elliptique en fonction de l'angle de position. Les lignes...
Dispersion radiale du meilleur ajustement elliptique en fonction de l'angle de position. Les lignes...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles