Marchés français ouverture 50 min
  • Dow Jones

    31 402,01
    -559,85 (-1,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 119,43
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    -0,0037 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    29 130,55
    -943,62 (-3,14 %)
     
  • BTC-EUR

    38 139,37
    -3 639,04 (-8,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    922,92
    -10,22 (-1,10 %)
     
  • S&P 500

    3 829,34
    -96,09 (-2,45 %)
     

"La relance doit être paritaire" : l'appel à Macron de 120 responsables de réseaux féminins et entrepreneurs

·1 min de lecture

Leur tribune : "Monsieur le président de la République, comme vous l'avez si justement dit, le monde d'après ne peut pas se résumer à seulement reprendre le cours de nos vies en niant les déséquilibres existants. Nous devons notamment regarder en face l'inégalité économique entre femmes et hommes et aller, ensemble, vers un changement profond de modèle, vers plus d'égalité, que vous avez appelé de vos vœux et auquel vous vous êtes engagé lors du G7. C'est le sens de l'Histoire. C'est aussi celui que nous voulons, avec vous, pour la France et pour les générations futures.

La parité économique n'est pas secondaire dans la crise. Qu'elle soit salariale ou entrepreneuriale, elle est une des clés majeures de la relance. Toutes les études démontrent que la mixité est vitale pour la relance économique, un monde plus vert, de nouvelles solutions, un mieux vivre ensemble et une société plus juste. L'égalité réelle augmenterait de 10% la croissance des pays développés et injecterait 28.000 milliards de dollars supplémentaires au PIB mondial à dix ans*. Sans accélération concrète de nos actions, sans volonté claire, la parité ne deviendra réalité que dans… cent cinquante ans**! Donc, trop tard.

"

Nous vous proposons de soutenir une autre renaissance, celle-ci en faveur de l'égalité économique

"

Nous vous proposons quatre mesures d'importance et nécessitant votre engagement immédiat :

Des quotas. Que l'on soit pour ou contre, ils fonctionnent, comme le prouve la loi Copé-Zimmermann. Alo...
Lire la suite sur LeJDD