Publicité
La bourse ferme dans 6 h 59 min
  • CAC 40

    7 536,08
    -50,47 (-0,67 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 841,80
    -28,32 (-0,58 %)
     
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,0885
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    2 419,30
    -37,10 (-1,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 386,14
    -1 158,45 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 318,50
    -12,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,54
    -0,28 (-0,34 %)
     
  • DAX

    18 217,87
    -136,89 (-0,75 %)
     
  • FTSE 100

    8 152,61
    -52,28 (-0,64 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2926
    -0,0021 (-0,16 %)
     

"Relâche-toi !", quand Henry chambre Zaïre-Emery avec les Espoirs

"Relâche-toi !", quand Henry chambre Zaïre-Emery avec les Espoirs

Littéralement, le groupe vit bien. Dans une vidéo publiée par le compte X (ex-Twitter) de l'équipe de France de football, mercredi 25 octobre, Warren Zaïre-Emery, capitaine des Espoirs, apparaît face caméra et sur le point de répondre à une interview. Mais l'extrait de 25 secondes montre en fait le joueur du Paris Saint-Germain être chambré par Thierry Henry, qui s'amuse à commenter son attitude et sa gestuelle.

"Relâche-toi!"

"Warren croit toujours qu'on va bientôt jouer, regarde comment il est", ironise Thierry Henry, pendant que Warren Zaïre-Emery apparaît concentré devant l'objectif. "Faut toujours être sérieux", répond avec sourire le jeune milieu.

Mais Thierry Henry est taquin et enchaîne, prenant même son adjoint Gaël Clichy à témoin: "Relâche-toi, le coq on dirait qu'il veut chanter! (...) Gaël, dis-lui! Relâche-toi! Il croit qu'on va bientôt mettre l'hymne! Il est guindé! Il est là, il est prêt!"

Warren Zaïre-Emery a été nommé capitaine des Bleuets à l'arrivée de Thierry Henry à la tête de la sélection, début septembre. Il a été titularisé lors de ses quatre premiers matchs sous les ordres du champion du monde 1998. Quatre matchs qui se sont soldés par autant de victoires (une en amical contre le Danemark, les trois autres en éliminatoires de l'Euro U21).

Article original publié sur RMC Sport