Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2152
    +0,0068 (+0,56 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 822,55
    -2 349,60 (-5,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     

Une reine de l'arnaque arrêtée à Toulouse

·1 min de lecture

Mardi 13 avril, une jeune femme de 25 ans, a été placée en garde à vue à Toulouse pour vol, recel et escroquerie. Elle est soupçonnée d'avoir arnaqué des dizaines de personnes entre 2019 et 2020, rapportent La Dépêche et Actu Toulouse. C'est via Snapchat que celle qui est officiellement autoentrepreneur aurait réussi à duper ses victimes. Sa technique est bien rodée : elle propose aux volontaires de les aider à gagner facilement de l'argent. Et pour cela, ils doivent lui confier leurs cartes bancaires, chéquiers et lui donner accès à leurs comptes bancaires, rien que ça.

Pendant ce temps, celle que l’Unité enquêtes générales de la sûreté urbaine rive droite qualifie de présumée "professionnelle de l'arnaque" se sert gracieusement sur les comptes et fait des virements d'argent liquide via des mandats Western union et des comptes Nickel. Les volontaires sont alors invités à déclarer la perte ou le vol de leurs données bancaires pour obtenir le remboursement des opérations frauduleuses. En réalité, les victimes sont principalement les banques.

>> A lire aussi - Arnaques par message : le gouvernement met en garde

Après avoir été interpellée puis relâchée, la jeune femme était convoquée au commissariat le 23 avril. Placée en garde à vue, "elle a reconnu les faits tout en les minimisant". "Elle explique en substance qu'elle ne faisait que travailler pour d'autres personnes et qu'elle était rémunérée 5.000 euros par mois en tant qu'intermédiaire...", explique un enquêteur de la sûreté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Niches fiscales : non, il ne faut pas parler d’une baisse de leur coût en 2020
Une septuagénaire arnaquée de plusieurs dizaines de milliers d’euros par un faux séducteur en ligne
Déclaration de revenus et télétravail : comment déclarer vos revenus cette année ?
Bernard Madoff, le plus grand escroc de l’Histoire, est mort
Impots.gouv, contacts, délais… comment faire sa 1ère déclaration de revenus