Marchés français ouverture 1 h 1 min
  • Dow Jones

    34 483,72
    -652,22 (-1,86 %)
     
  • Nasdaq

    15 537,69
    -245,14 (-1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 935,62
    +113,86 (+0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,1334
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    23 751,87
    +276,61 (+1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    50 356,18
    +62,68 (+0,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,57
    +27,79 (+1,93 %)
     
  • S&P 500

    4 567,00
    -88,27 (-1,90 %)
     

Refoulés avec un faux pass, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

·1 min de lecture

Refoulés de la discothèque dans la nuit de jeudi à vendredi, deux hommes sont repartis puis revenus un peu plus tard en voiture, d'où plusieurs coups de feu ont été tirés en direction de la boîte de nuit située à Mathay, au sud de Montbéliard (Doubs).

Deux hommes ont été mis en examen samedi et écroués, après avoir tiré sur une discothèque dont on leur avait refusé l'entrée et blessé un client, a-t-on appris dimanche auprès du parquet de Montbéliard. "Il a été confirmé que l'un des hommes a tenté de présenter un pass sanitaire qui ne correspondait pas à son identité", a indiqué à l'AFP la procureure de la République de Montbéliard Ariane Combarel.

La victime a été opérée

Refoulés de la discothèque dans la nuit de jeudi à vendredi, les deux hommes sont repartis puis revenus un peu plus tard en voiture, d'où plusieurs coups de feu ont été tirés en direction de la boîte de nuit située à Mathay, au sud de Montbéliard (Doubs).

Un client de la discothèque a été touché par les tirs, au niveau du genou selon l'Est Républicain et France Bleu Belfort-Montbéliard. "La victime a été opérée, une ITT prévisionnelle de six semaines lui a été délivrée", a indiqué Mme Combarel. Les deux hommes ont été placés en détention provisoire dans l'attente de leur jugement en décembre.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles