Marchés français ouverture 5 h 57 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,66
    -64,94 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0442
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    21 996,89
    -422,08 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    19 187,19
    -370,19 (-1,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    430,53
    -9,13 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Reforme des retraites: Pour Aghion, Emmanuel Macron ne doit pas toucher à l'âge de départ

Marc Bertrand/Challenges

LE ECONOMISTES DU BIEN COMMUN - Pour Philippe Aghion la réforme des retraites est l'un des défis majeur du nouveau quinquennat Macron. Pourtant, l'économiste et professeur au Collège de France conseille au président de ne pas s'attaquer à l'âge de départ.

Le premier quinquennat d'Emmanuel Macron a été celui de la libéralisation de l'économie, avec trois réformes emblématiques: celle de la , la loi travail, qui a réduit de moitié du nombre de contentieux aux prud'hommes et élargi le pouvoir décisionnel des accords d'entreprise, et celle de l'apprentissage, qui a libéralisé l'offre de prestations afin de mieux répondre aux besoins de compétences.La réforme des retraites constitue un levier essentiel pour investir plus et mieux dans l'éducation, la santé, la transition énergétique…

Ces réformes ont permis des créations d'entreprises à un rythme inédit, avec , ainsi qu'une baisse considérable du chômage, avec 1,2 million d'emplois créés depuis 2017. Par ailleurs, grâce à cette amélioration de l'emploi, aux baisses d'impôts et de charges et au "quoi qu'il en coûte", le pouvoir d'achat des ménages a fortement progressé entre 2017 et 2022, et ces gains ont profité à tous les ménages à tous niveaux de revenu.

"Urgence de la réindustrialisation"

Pourtant, Emmanuel Macron démarre son second quinquennat sans bénéficier d'aucun état de grâce et au contraire avec un ensemble de défis qui rendent la tâche apparemment insurmontable: en particulier, un déficit commercial qui s'élève à 80 milliards d'euros en 2021 et qui souligne l'urgence d'une réindustrialisation de notre économie; une école publique qui nous place 26e dans les classements Pisa et fait de la France le pays de l'OCDE où les résultats scolaires sont le plus fortement corrélés à l'origine socio-économique; un hôpital public qui tombe en ruine et encourage un nombre croissant de médecins et de personnels hospitaliers à se tourner vers le privé.

Comment relever tous ces défis et en même temps atteindre la, avec une dette publique qui s'élève a 113% de notre produit intérieur brut (PIB)?

Pour réaliser cette quadrature de cercle, il n'y a pas d'autre moyen que de réduire la part "récurrente" de notre dépense publique et d'augmenter notre niveau d'activité, pour investir p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles