Marchés français ouverture 5 h 33 min
  • Dow Jones

    34 092,96
    +6,92 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 816,32
    +231,77 (+2,00 %)
     
  • Nikkei 225

    27 421,34
    +74,46 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1018
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    22 220,44
    +148,26 (+0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    21 718,25
    +594,06 (+2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    545,31
    +302,63 (+124,71 %)
     
  • S&P 500

    4 119,21
    +42,61 (+1,05 %)
     

Reed Hastings n’est plus le patron de Netflix

Après une année 2022 compliquée qui a vu Netflix se lancer sur le marché de la publicité, le plus grand des services SVOD annonce remanier sa direction. Reed Hastings, qui a créé Netflix en 1997, cède sa place au binôme Ted Sarandos et Greg Peters.

C’est la fin d’une ère, même s’il ne faut pas dramatiser ce changement pour autant.

Après 25 ans à la tête de Netflix, qui est passé d’un service de livraison de DVD à un géant du cinéma et de l’audiovisuel sous son management, Reed Hastings a démissionné de son poste de co-CEO du service de streaming le 19 janvier 2023. S’il ne quitte pas Netflix pour autant (il devient le président de son conseil d’administration, à l’image de nombreux autres fondateurs en retrait de leurs entreprises), Reed Hastings a décidé de céder la direction de sa société à deux de ses bras droits. Ted Sarandos, qui occupait déjà le poste de co-CEO à ses côtés, et Greg Peters, qui était en charge du produit, vont se partager la lourde tâche de boss de Netflix.

Une transition souhaitée par Reed Hastings

Si l’introduction de cet article précise qu’il ne s’agit pas d’un drame, c’est parce que cette transition est voulue par Reed Hastings. Il l’avait entamée dès 2020 en nommant Ted Sarandos à ses côtés. Dans un communiqué paru sur le site de Netflix, le cofondateur du service ironise sur la situation : « même les fondateurs ont besoin d’évoluer ».

[Lire la suite]