La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 246,91
    -690,13 (-2,23 %)
     
  • Nasdaq

    13 227,14
    -398,92 (-2,93 %)
     
  • Nikkei 225

    28 635,21
    +89,03 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,2104
    -0,0065 (-0,53 %)
     
  • HANG SENG

    29 297,53
    -93,73 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    25 839,18
    -977,93 (-3,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    627,89
    -12,02 (-1,88 %)
     
  • S&P 500

    3 738,63
    -110,99 (-2,88 %)
     

Recylex S.A. - Résultats semestriels 2020

RECYLEX SA
·20 min de lecture

Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) publie ce jour ses résultats financiers consolidés pour le premier semestre 2020, arrêtés par le Conseil d’administration lors de sa réunion du 16 décembre 2020.
Pour plus de détails, le Rapport Financier Semestriel 2020, déposé ce jour auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, peut être consulté sur le site internet de la société www.recylex.eu (Rubrique Finance - Publications).

  1. Contexte de l’arrêté des comptes semestriels 2020

Pour rappel1, suite à la demande d’ouverture des procédures d’insolvabilité de droit allemand le 14 mai 2020 par l’ensemble des sociétés qui constituaient son sous-groupe allemand, Recylex S.A. a perdu définitivement le contrôle de ces entités, ce qui a entraîné par voie de conséquence la déconsolidation de l'ensemble du périmètre allemand à effet à compter de mai 2020. Depuis lors, le groupe Recylex est constitué2 uniquement des activités françaises qui sont les deux usines de recyclage de batteries au plomb usagées de Recylex S.A., C2P S.A.S. dans l’activité de recyclage du polypropylène et la participation de 50% dans Recytech S.A..

A l’instar des comptes consolidés et sociaux 20193, l’arrêté des comptes semestriels 2020 est caractérisé par les incertitudes qui pèsent sur la continuité d’exploitation de la société et sur la réalisation des hypothèses structurant son plan financier, qui ont été prises pour arrêter les comptes consolidés semestriels 2020.
Cette continuité d’exploitation dépend de la réalisation de plusieurs hypothèses structurantes4 portant sur la poursuite de l’activité commerciale avec Weser-Metall GmbH, sur la restructuration de la dette financière et non financière de Recylex S.A. et sur la cession d’actifs non-opérationnels.

Dans ce contexte, la suspension de la cotation de l’action reste maintenue jusqu’à ce que Recylex S.A. soit en mesure de communiquer de manière fiable sur ses perspectives de continuité d'exploitation.

  1. Résultats consolidés et éléments de bilan au 30 juin 2020

Afin de permettre une appréciation des chiffres consolidés 2020 dans le contexte du nouveau périmètre du Groupe après la perte du contrôle des entités allemandes intervenue en mai 2020, certains agrégats clés de l’information financière 2019 et 2020 du Groupe Recylex sont présentés en « Nouveau périmètre », en excluant ces entités qui sont sorties du périmètre de consolidation2.

2.1 Éléments de compte de résultat

en millions d'euros

Au 30/06/2020

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020
Nouveau périmètre

Au 30/06/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Chiffre d’affaires

82,0

153,6

26,3

37,0

-10,7

EBITDA5

(14,1)

(12.9)

(3,7)

(1,2)

-2,5

Résultat Opérationnel Courant

(23,8)

(18,4)

(10,2)

(2,0)

-8,2

Résultat net

129,4

(21,4)

148,3

0,5

+ 147,8

Le chiffre d’affaires consolidé au 30 juin 2020 s’est élevé à 82,0 millions d’euros. Le chiffre d’affaires du nouveau périmètre (donc sans prendre en compte les entités du sous-groupe allemand) s’est élevé à 26,3 millions d’euros contre 37,0 millions d’euros au premier semestre 2019.

Dans un contexte de ralentissement économique généralisé au premier semestre 2020 en lien avec les mesures sanitaires liées à la pandémie de SARS-CoV-2, la baisse de l’activité du nouveau périmètre s’explique par le repli de la performance du segment Plomb impacté par la réduction des volumes traités par les deux usines de recyclage des batteries au plomb usagées en France et par la baisse du cours du plomb (-8% par rapport au premier semestre 2019) mais également par une forte réduction du chiffre d’affaires du segment Plastique dans ce contexte.
Au premier semestre 2020, l’EBITDA5 consolidé a atteint -14,1 millions d’euros. L’EBITDA5 consolidé du nouveau périmètre s’est élevé à -3,7 millions d’euros contre -1,2 million d’euros au premier semestre 2019.
Cette érosion de la rentabilité opérationnelle du nouveau périmètre du Groupe s’explique principalement (i) par la disparition du mécanisme de partage des coûts de structure entre la holding du groupe et les entités allemandes qui ont été déconsolidées (-1,7 million d’euros) et (ii) par la baisse de la performance financière des activités Plomb et Plastique (- 0,8 million d’euros) en raison d’une baisse des volumes sur les deux activités et d’une baisse de la marge commerciale dans le segment Plomb.

En conséquence, si le Groupe a constaté une perte opérationnelle courante de 23,8 millions d’euros au premier semestre 2020 contre 18,4 millions d’euros au premier semestre 2019, la perte opérationnelle courante du nouveau périmètre s’est montée à 10,2 millions d’euros, contre une perte de 2,0 millions d’euros au premier semestre 2019. Cette forte dégradation du résultat opérationnel courant est notamment due à la dépréciation des créances clients envers les entités du sous-groupe allemand à hauteur de 5,2 millions d’euros.

Au premier semestre 2020, le résultat des sociétés mises en équivalence (participation de 50% dans Recytech S.A.S) a atteint 0,7 million d’euros soit une baisse de 3,1 millions d’euros par rapport au premier semestre 2019, et ce compte tenu de la forte chute des cours du zinc sur la période.

Le Groupe affiche un résultat net positif à hauteur de 129,4 millions d’euros au 30 juin 2020 contre une perte nette de 21,4 millions d’euros au 30 juin 2019 sous l’effet de l’impact de la déconsolidation des entités allemandes au premier semestre 2020 à hauteur de 159,4 millions d’euros. Cet impact est uniquement de nature comptable et reflète la contribution consolidée négative dans le passé du sous-groupe allemand à la situation nette du Groupe.


2.2 Éléments de Bilan

en millions d'euros

Au
30/06/2020

Au
31/12/2019

Variation

Au
31/12/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Trésorerie et équivalents de trésorerie

13,1

9,1

+4,0

5,2

+7,9

Trésorerie nette6

13,1

(5,9)

+19,0

5,2

+7,9

Capitaux propres

(37,5)

(168,7)

+131,2

-

-

Endettement net

41,5

176,9

- 135,4

49,1

-7,6

La trésorerie brute consolidée s’élève à 13,1 millions d’euros au 30 juin 2020, en hausse de 4,0 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2019. A noter qu’au 30 juin 2020 le Groupe ne dispose d’aucune ligne de crédit, contrairement au 31 décembre 2019 où il disposait de lignes de crédit à hauteur de 15,0 millions d’euros, intégralement utilisées au niveau du sous-groupe allemand.
Sous l’effet de la déconsolidation du sous-groupe allemand au premier semestre 2020, la situation nette de trésorerie du Groupe ressort positive à hauteur de 13,1 millions d’euros au 30 juin 2020 contre une position négative de -5,9 millions d’euros au 31 décembre 2019. La trésorerie nette du nouveau périmètre a augmenté de 7,9 millions d’euros. Cette hausse temporaire de la situation de trésorerie du nouveau périmètre s’explique par :

  • Un flux positif en provenance des activités opérationnelles à hauteur de 6,4 millions d’euros suite à une forte diminution du besoin en fonds de roulement de 10,1 millions d’euros sur les deux activités qui a plus que compensé la perte générée par les deux activités ;

  • Des dividendes en provenance de Recytech SA (société mise en équivalence) à hauteur de
    4,0 millions d’euros ;

  • Un flux positif de 0,7 million d’euros lié au remboursement d’une partie des indemnités versées par Recylex S.A. dans le cadre de demandes d’indemnisation d’anciens salariés de Metaleurop Nord suite à l’arrêt de la Cour de cassation du 24 mai 2018 en faveur de Recylex S.A.

Les flux de trésorerie générés par la diminution du besoin en fonds de roulement ont permis de financer (i) les investissements d’entretien et de maintenance (0,5 million d’euros), (ii) le paiement à hauteur de 0,8 million d’euros (intérêts inclus) dans le cadre du plan de paiement de l’amende de la Commission Européenne et (iii) des dépenses liées à la réhabilitation des anciens sites à hauteur de 2,1 millions d’euros (dont 1,5 million d’euros pour le site de L’Estaque).

Au 30 juin 2020, le niveau de trésorerie disponible de la société mère Recylex S.A. s’élevait à 11,6 millions d’euros par rapport à 4,5 millions d'euros au 31 décembre 2019. Cette augmentation temporaire de la trésorerie s’explique par :

  • Une forte diminution du besoin en fonds de roulement liée notamment à une forte réduction des créances clients et des stocks suite au ralentissement de l’activité en avril 2020 en lien avec la pandémie de SARS-CoV-2,

  • L’effet de la mise en place depuis le 14 mai 2020 d’un système de prépaiement pour les livraisons de Recylex S.A. à Weser Metall GmbH.

Le Société estime que son niveau de trésorerie devrait toutefois baisser significativement d’ici la fin de l’exercice 2020 suite à une augmentation anticipée du besoin en fonds de roulement au second semestre 2020 et des pertes d’exploitation accumulées suite à la réduction des volumes dans le contexte des mesures de confinement liée à la deuxième vague pandémique SARS-CoV-2 à l’automne 2020.

L’endettement financier net a atteint 41,5 millions d’euros contre 176,9 millions d’euros au 31 décembre 2019. Cette diminution de 135,4 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2019 s’explique par l’effet de la déconsolidation du sous-groupe allemand dont la part dans l’endettement financier net au 31 décembre 2019 s’élevait à 130,5 millions d’euros. L’endettement financier net du Groupe au 30 juin 2020 se décompose comme suit :

  • Un emprunt de 16,0 millions d’euros souscrit en 2014 auprès de Glencore International AG. La demande d’ouverture de procédures d’insolvabilité au niveau des entités du sous-groupe allemand avait rendu cet emprunt exigible à tout moment. Le 18 mai 2020, le Groupe a obtenu de Glencore International AG la renonciation jusqu’au 31 octobre 2020 de son droit à déclarer l’exigibilité immédiate de ce prêt. Ce report a été étendu sous condition jusqu’à fin février 2021.

  • La dette relative à l’amende de la Commission Européenne pour un montant de 24,5 millions d’euros.

  • La clause de retour à meilleure issue du plan de continuation 2005-2015 pour un montant de 4,1 millions d’euros. La partie exigible de cette dette à titre de la clause de retour à meilleure fortune s’élevait au 30 juin 2020 à 1,7 million d’euros avec pour principal créancier Glencore international AG à hauteur de 1,6 million d’euros.

  • La dette rééchelonnée issue du plan de continuation de Recylex S.A. pour un montant de 7,9 millions d’euros, dont 5,1 millions d’euros envers Glencore International AG (à échéance en 2026).

  • La dette de loyer conformément à IFRS 16 à hauteur de 1,5 millions d’euros.

Les capitaux propres du Groupe atteignent un montant négatif de -37,5 millions d’euros au 30 juin 2020 contre -168,7 millions d’euros au 31 décembre 2019.
Cette amélioration s’explique principalement par l’effet de la déconsolidation au premier semestre 2020 des entités allemandes dont la contribution aux capitaux propres était fortement négative.

3. Résultats consolidés par segment au 30 juin 2020 (hors Holding et Environnement)


3.1 Évolution des cours des métaux au 30 juin 2020 (en euros)

En euros par tonne

Moyenne du
premier semestre 2020

Moyenne du
premier semestre 2019

Variation
(%)

Cours du plomb

1 598

1 736

-8%

Cours du zinc

1 857

2 419

-23%

Parité €/$

1,1022

1,1298

-2%

Source : London Metal Exchange.

3.2 Résultats par segment au 30 juin 2020

Segment Plomb (83% du chiffre d’affaires consolidé – Nouveau périmètre)

en millions d'euros

Au 30/06/2020

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020
Nouveau périmètre

Au 30/06/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Chiffre d’affaires

72,1

94,1

21,8

29,9

-8,1

Résultat Opérationnel Courant

(9,8)

(13,6)

(2,1)

0,1

-2,2

Au premier semestre 2020, le chiffre d’affaires du nouveau périmètre du segment Plomb est ressorti à 21,8 millions d’euros, soit une baisse de 27% par rapport au premier semestre 2019.

En raison des mesures sanitaires et du ralentissement économique en lien avec la pandémie de SARS-CoV-2, les activités des deux usines de recyclage de batteries au plomb usagées du groupe en France (Recylex S.A.) ont été mises presque entièrement à l’arrêt entre avril et mai 2020, avec des mesures de "chômage partiel" pour leurs employés7. Dans ce contexte, Recylex S.A. a recyclé 26 800 tonnes de batteries plomb-acide usagées au premier semestre 2020 (-16% par rapport au premier semestre 2019).

Sur la période, la baisse du cours du plomb couplé à la dégradation des conditions commerciales à la vente et au renchérissement des prix des batteries usagées à l’achat ont pesé fortement sur la marge de ce segment. Ainsi, au 30 juin 2020 le segment Plomb a enregistré une perte opérationnelle courante de 2,1 millions d’euros, contre un résultat à l’équilibre au premier semestre 2019 (nouveau périmètre).
A noter que suite à la déconsolidation des entités Weser-Metall GmbH et Harz-Metall GmbH le segment Plomb n’est désormais plus constitué que des activités de Recylex S.A. en France.


Segment Plastique (15% du chiffre d’affaires – Nouveau périmètre)

en millions d'euros

Au 30/06/2020

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020
Nouveau périmètre

Au 30/06/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Chiffre d’affaires

3,8

6,9

3,8

6,0

-2,2

Résultat Opérationnel Courant

(0,5)

(0,7)

(0,5)

(0,2)

-0,3

Le chiffre d’affaires a atteint 3,8 millions d’euros au 30 juin 2020, en repli de 37% par rapport au 30 juin 2019 (nouveau périmètre). Compte tenu du très fort ralentissement de la demande globale de polypropylène recyclé, particulièrement dans le secteur automobile fragilisé par les effets de la pandémie de SARS-CoV-2, l’activité de C2P S.A.S en France a été drastiquement réduite au mois d’avril 2020 pour reprendre progressivement à partir de mai 2020.

Dans ce contexte, le résultat opérationnel courant du segment se solde par une perte de 0,5 million d'euros au 30 juin 2020 contre une perte de 0,2 million d'euros sur le même période en 2019.

A noter que suite à la déconsolidation de C2P GmbH, le segment Plastique n’est désormais plus constitué que des activités de C2P S.A.S. en France.

Segment Zinc 8

en millions d'euros

Au 30/06/2020

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020
Nouveau périmètre

Au 30/06/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Chiffre d’affaires

20,6

43,4

-

-

-

Résultat Opérationnel Courant

(4,5)

0,7

-

-

-

Suite à la déconsolidation des entités allemandes Norzinco-GmbH et Harz-Metall GmbH, le segment Zinc n’est désormais plus constitué que de la participation de 50% dans Recytech S.A. qui, en application des normes IFRS, est mise en équivalence dans les comptes consolidés. Pour cette raison, le chiffre d’affaires et le résultat de cette activité en joint-venture ne fait plus partie de l’information sectorielle. Dans ce contexte, le segment Zinc n’a plus d’existence dans le nouveau périmètre des activités du groupe Recylex.

Le chiffre d’affaires consolidé du premier semestre 2020 de ce segment correspond au chiffre d’affaires du périmètre allemand jusqu’en mai 2020, date de la déconsolidation de ces entités . Il a atteint 20,6 millions d’euros sur le premier semestre 2020. Le segment affiche une perte opérationnelle de 4,5 millions d’euros au 30 juin 2020.

Segment Métaux Spéciaux

en millions d'euros

Au 30/06/2020

Au 30/06/2019

Au 30/06/2020
Nouveau périmètre

Au 30/06/2019
Nouveau périmètre

Variation
Nouveau périmètre

Chiffre d’affaires

5,7

9,1

-

-

-

Résultat Opérationnel Courant

(1,5)

(0,8)

-

-

-

Le chiffre d’affaires du segment Métaux Spéciaux représente le chiffre d’affaires de PPM Pure Metals GmbH jusqu’en mai 2020, date de la déconsolidation de cette entité. Il a enregistré un chiffre d’affaires de 5,7 millions d’euros au 30 juin 2020, et affiché une perte opérationnelle courante de 1,5 million d’euros au 30 juin 2020 9 .

A noter que suite à la déconsolidation de PPM Pure Metals GmbH, le segment Métaux Spéciaux n’a plus d’existence dans le nouveau périmètre des activités du groupe Recylex.


  1. Point sur les procédures judiciaires en cours concernant Recylex S.A.

Le document récapitulatif des procédures concernant Metaleurop Nord S.A.S. et Recylex S.A., mis à jour le 11 décembre 2020, est disponible sur l’espace Finance du site Internet du Groupe Recylex.

  1. Perspectives10

La continuité d’exploitation de Recylex S.A. repose sur des perspectives financières à court, moyen et long-terme ainsi que des prévisions de trésorerie basées sur les informations dont la Société dispose à ce jour compte tenu du nouveau périmètre de ses activités mais aussi d’autres paramètres notamment conjoncturels liés à l’évolution de son environnement économique. Ces nouvelles perspectives reposent sur plusieurs hypothèses structurantes :

  • La poursuite de l’activité de Weser-Metall GmbH et la poursuite de l’approvisionnement de la fonderie de Weser-Metall GmbH en matières secondaires auprès de Recylex S.A. ;

  • L’extension du report au-delà de la date d’échéance de l’exigibilité du prêt de 16 millions d’euros accordé en 2014 par Glencore International AG, report étendu à ce jour sous conditions jusqu’à fin février 2021 ;

  • La suspension des intérêts financiers liés au prêt susvisé de 16 millions d’euros pendant au moins les 12 prochains mois, ainsi que l’adaptation des modalités de remboursement et des intérêts à moyen terme ;

  • La suspension temporaire du plan de paiement de l’amende imposée en 2017 par la Commission Européenne ainsi qu’une issue favorable des discussions engagées avec la Commission Européenne quant au paiement de cette amende ;

  • L’acceptation par les autorités compétentes de la demande formulée fin mai 2020 d‘arrêt temporaire des travaux de réhabilitation du site de l’Estaque jusqu’au 31 décembre 2021 ainsi que du report de la date de finalisation des travaux au 31 décembre 2024 ;

  • La finalisation avec succès des processus de cession de certains actifs non opérationnels dans les 12 prochains mois.

Au second semestre 2020, le Groupe anticipe d’ores et déjà les effets sur son activité du nouveau confinement en lien avec la deuxième vague de la pandémie de SARS-CoV-2. Les impacts d’une éventuelle troisième vague de la pandémie début 2021 sur l’activité du Groupe ne sont aujourd’hui pas prévisibles.

Au cours de la deuxième vague et la deuxième période de confinement, Recylex S.A. a constaté un repli notable de la disponibilité des batteries au plomb usagées. Dans ce contexte, l’activité du Segment Plomb a ralenti et Recylex S.A. a eu en partie recours à des mesures de chômage partiel pour ses équipes.
Par ailleurs, l’activité de C2P S.A.S dans le segment Plastique demeure encore fragile compte tenu de la situation du marché du polypropylène recyclé.
Enfin, compte tenu des conditions commerciales actuelles, des niveaux du cours du zinc et de la disponibilité des poussières de zinc à recycler, le Groupe anticipe une diminution significative des dividendes à recevoir de Recytech S.A. en 2021 au titre de l’exercice 2020.

  1. Agenda financier prévisionnel

A noter que le Groupe Recylex a publié son information financière au 30 septembre 2020, le jeudi 5 novembre 2020.

  • Prochaine publication : information financière au 31 décembre 2020, le jeudi 11 février 2021 (après bourse).

1 Les principaux impacts pour Recylex S.A. de l’ouverture des procédures d’insolvabilité au niveau des entités du sous-groupe allemand, tels qu’identifiés au 14 mai 2020, ont été décrits dans les communiqués de presse du 14 mai 2020 et du 20 mai 2020. Voir aussi les communiqués de presse du 5 décembre 2018, 26 mars 2019, 17 juin 2019, 15 juillet 2019 31 juillet 2019, 28 octobre 2019, 7 novembre 2019, 27 novembre 2019, 20 décembre 2019, 21 février 2020, 19 mars 2020, 30 avril 2020, et 7 mai 2020.

2 Les impacts de la déconsolidation des entités du sous-groupe allemand sont présentés dans la Note 3 « Périmètre de consolidation » de l’annexe aux comptes consolidés condensés au 30 juin 2020.

3 L’arrêté ainsi que la publication des comptes consolidés et sociaux 2019 avaient été reportés jusqu’alors, en raison de l’absence de perspectives sur la continuité d’exploitation du Groupe dans un contexte de discussions avec les partenaires financiers du sous-groupe allemand en vue de restructurer la dette liée au financement de décembre 2016. Ces discussions ont pris fin en mai 2020 avec la mise en place des procédures d’insolvabilité pour les entités allemandes.

4 Voir Note 1-B « Situation financière et appréciation de la continuité d’exploitation » des comptes consolidés condensés au 30 juin 2020. Ces hypothèses et les facteurs de risque sont détaillés dans la note 39 des annexes aux comptes consolidés 2019 et dans la note « Évènements postérieurs à la clôture » des comptes sociaux 2019.

5 Résultat Opérationnel Courant avant amortissements, provisions et pertes de valeur (indicateur non-IFRS).

6 Trésorerie nette des lignes de crédits utilisées.

7 Voir les communiqués de presse du 25 mars 2020 et du 30 avril 2020.

8 Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel courant du segment zinc incorpore Norzinco GmbH pour respectivement 14,5 millions d’euros et -1,1 millions d’euros au 30 juin 2020. Norzinco GmbH est classé en activités abandonnées depuis le 31 décembre 2019 et est inclut sur une ligne distincte « Résultat des activités abandonnées » du compte de résultat consolidé au 30 juin 2020.

9 Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel courant du segment métaux spéciaux correspond à celui de PPM Pure-Metals GmbH, entité classée en activités abandonnées depuis le 31 décembre 2019 et est inclut sur une ligne distincte « Résultat des activités abandonnées » du compte de résultat consolidé au 30 juin 2020.

10 Voir Notes 1 et 10 de l’annexe aux comptes consolidés condensés au 30 juin 2020.

Avertissement : Ce communiqué peut contenir des informations de nature prévisionnelle constituant soit des tendances, soit des objectifs, et ne sauraient être regardées comme des prévisions de résultat ou de tout autre indicateur de performance. Ces informations sont soumises par nature à des risques et incertitudes, tels que décrits dans le Rapport Annuel de la Société disponible sur son site Internet (www.recylex.fr). Des informations plus complètes sur Recylex peuvent être obtenues sur son site Internet (www.recylex.eu). Dans ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les variations sont exprimées sur une base annuelle (2020/2019).

***

Les matières premières des mines urbaines

Le groupe Recylex est un spécialiste européen du recyclage du plomb, du zinc et du polypropylène.

Pour en savoir plus : consultez notre site web : www.recylex.eu

***

Contact Presse / Investisseurs : T +33 (0)1 58 47 29 91 | E info@recylex.eu

Recylex S.A. | Siège social : 6 place de la Madeleine | 75 008 Paris | France

Siège administratif : 79 rue Jean-Jacques Rousseau | 92 158 Suresnes Cedex | France

Pièce jointe