Marchés français ouverture 7 h 39 min
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1696
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 250,36
    +2 304,47 (+6,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

"Le recul de l'âge de départ à la retraite n'est pas une urgence"

·1 min de lecture

Le gouvernement souhaiterait remettre sur la table à la rentrée la réforme des retraites, qui avait été mise sur pause avec l’arrivée du Covid-19, un sujet explosif à moins d’un an des élections présidentielles. Faut-il vraiment le traiter en urgence?

François Ecalle : Tout dépend de ce que l’on entend par le mot «réforme»! Une des options pour le gouvernement semble être de ne pas reprendre le projet initial, celui d’un vaste changement du régime actuel en un système universel par points. L’exécutif se contenterait alors de modifier certains paramètres, notamment le recul de l’âge légal de départ à la retraite. Il s’agit d’une bonne idée dans l’absolu: à moyen terme, cela permettrait d’augmenter la population active, et donc l’emploi et la croissance. Mais pas à court terme! Au contraire, cet ajustement paramétrique pourrait conduire à une hausse du chômage dans un premier temps. Vu les circonstances économiques actuelles, ce n’est peut-être pas le moment le plus pertinent.

Pourquoi le gouvernement réfléchit-il tout de même à cette option?

Sûrement parce qu’il s’agit d’une mesure qui permettrait de faire des économies très rapidement. Le déficit actuel n’est pas très important (-0,3 point de PIB), et nous devrions le combler (et même être en excédent) dans les années 2030. Mais en reculant l’âge de départ légal de 62 à 64 ans, nous pourrions revenir à l’équilibre beaucoup plus rapidement. Une bonne idée pourrait être de décider maintenant de programmer ce changement, par exemple (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Chômage, formation, retraites… le programme (chargé) des rencontres entre Jean Castex et les partenaires sociaux
Retraite : ce rapport qui prône une dose de capitalisation pour sauver le système
Retraités, avez-vous les moyens de vieillir à domicile ? Nos calculs, profil par profil
Sous-revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco : quel sera votre manque à gagner ?
Vaccination obligatoire pour certaines aides à domicile : le flou qui entoure les contrôles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles